14 Commentaires
  1. D’habitude, pas forcement fan des photos d’enfants, mais là, il y a quelque chose dans le regard! Quelque chose de “dur” qui contraste avec “l’insouciance” de l’enfance.

  2. Oui , un regard très sérieux et très dur. La photo gagnerait peut être encore en intensité avec un recadrage plus serré ?

  3. L’enfant est déjà un petit homme. Son regard a quelque chose de très profond, pas d’insouciance, peut-être même le contraire. Quant au cadre plus serré, il enlève à mon sens l’intensité qui se dégage de ce garçon au centre d’un environnement presque absent, pour moi le contraste est plus flagrant dans ce cadre aéré. Merci à vous deux.

  4. Je ne connaîtrai de Bhaiya qu’un point d’interrogation blanc sur fond bleu…

  5. Une confrontation d’homme à homme qui se manifeste à travers ce regard, je ne ressens pas de dureté mais un savoir, sans doute précoce, sur la condition humaine.
    Belle image qui se passe de fioritures.

  6. Je n’arrive pas à voir la photo ???

  7. François et JMP, pour voir Bhaiya, il vous faudra l’ouvrir avec un autre navigateur que Safari, car j’ai tout essayé mais rien n’y fait Safari refuse.
    (et ce n’est pas la première fois que ce navigateur fait des siennes)

  8. Une extraordinaire présence ! Et là, le cadrage bien centré renforce encore cette présence !

  9. Cet enfant a une attitude interrogative … et il se protège par sa posture (bras fermés) gravité et méfiance ressortent de ce cliché… bien vu !!

  10. Idem pour moi Safari est en rade…
    Dommage. Mais c’est intéressant aussi d’essayer de s’imaginer la photo en lisant les commentaires !

  11. C’est vrai, Nathalie, quand j’y pense que cela peut être amusant de s’imaginer une photo par ces commentaires ! Mais tout de même dommage de ne pas avoir la possibilité de voir l’image après coup 🙁
    Merci à tous pour vos commentaires éclairés… ou non !

  12. “Ce que nous voyons, ce qui nous regarde”… C’est tout ce qui me vient à l’esprit. Elle est magnifique cette photo Benjamin !

  13. Dommage que le coude repose sur le bord. L’enfant y perd de l’autonomie et paraît moins solitaire dans cet environnement.
    Bref, mon avis est à l’opposé de celui de Monsieur HR.

  14. Comme Loîs, je trouve le cadrage trop serré mais ce portrait est magnifique avec une lumière aussi parfaite.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.