7 Commentaires
  1. Ca pourrait être aussi une exposition de la misère in vivo.

  2. Une scène significative, mais le pigeon n’est pas très visible, peut être faut il tenter un recadrage ?

  3. Alors je vais être un peu dur, mais j’en peux plus de ces photos montrant des clodos dans la rue, dans toute leur misère.
    Loin de moi l’idée de dire qu’il ne faut pas photographier ces hommes et ces femmes, mais pour moi, leurs conditions étant si précaire, il faut le faire autrement que juste un clic en passant et au revoir.
    C’est juste spectaculaire et assez peu respectueux de ce qu’ils sont vraiment.
    Par exemple l’excellent Ivan Constantin a fait cette série:

    http://www.ivanconstantin.fr/

    La série “à coeur ouvrert”.

    Rien de personnel, mais ça devait sortir.

  4. Idem Cormac, il ne me viendrais pas à l’idée de poster une image de quelqu’un que je connais dans une pose similaire et à fortiori un inconnu en situation de faiblesse. (qui ne demande surement pas de se retrouver ici en notre compagnie)

  5. Pour reprendre un peu la photographie de Patrick 37: il y a souvent pour un photographe amateur un grand désir de témoigner. C’est le cas de ce cliché. C’est vrai que la série d’Ivan Constantin constitue un contre exemple de ce que le talent photographique et une longue pratique (professionnelle?) donne concernant le respect dû aux personnes et à leur image. Mais je pense qu’il ne faudrait pas que le goût des images des gens soit écarté par l’autocensure qui touche maintenant les projets et les envies de clichés de photographes amateurs. Je crois que la simple évocation du travail d’Ivan Constantin aurait suffi à mettre le cliché de Patrick 37 à sa place dans le hiérarchie des goûts photographiques.

  6. On semble un peu avoir oublié le pigeon dans cette photo.

  7. merci à vous pour ces commentaires 😉
    mais sur le côté “irrespectueux” je peux assurer que ce n’est pas le cas, je voyais plus le côté “décalé” entre cet homme et la galerie d’art devant laquelle il dormait.
    pour y être resté un petit moment, pas un des visiteurs n’a daigné déposer une pièce dans son chapeau.
    pour finir sur Ivan Constantin, pas sur que tout ses modèles soit d’accord pour ce retrouver sur sa galerie
    et concernant le pigeon, c’est vrai que l’on ne le voit pas assez 🙁

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.