13 Commentaires
  1. C’est vrai que cette belle lumière et cet amas de nuages pommelés annoncent quelque chose et qu’il serait temps de rentrer. Elle est curieuse cette embarcation au 1er plan, non ?

  2. La lumière si spéciale avant l’orage est bien captée, et j’aime ce ciel menaçant.

  3. Je trouve que le 1er plan “flashe” un peu trop. Sinon, joli cadrage!

  4. Très belle lumière ! Et je pense que l’avant-plan est justement intéressant par contraste !

  5. Je trouve que cette lumière fait parfois de belles images en couleurs, le n&b est souvent décevant.
    Interrogation !

  6. Décidément, Hervé, je ne vois rien (ou presque) en couleur. Pour moi, les gris suffisent largement à rendre toutes les nuances du monde, les oppositions aussi. Je pratique parfois la couleur, et ça se finit toujours par une déception, sauf pour mes “quadyptiques” qui supportent très bien la chose. Pas de désespoir absolu donc…

  7. Peut être les noirs un peu plus noirs pour renforcer cette impression de contraste vue in situ.

  8. @Francis, je suis désolé pour toi 😉
    Plaisanterie à part, ma réflexion était bien personnelle, concernant ce type de lumière et ma difficulté de la traduire en n&b.

  9. Merci à tous pour votre passage et vos comm. Il y a en Méditerranée des moments où “le diable bat sa femme et marie sa fille”, c’est à dire où coexistent orage et soleil éclatant dans un même paysage. Ici, le port de Sète offre au diable le moyen d’exercer sa diablerie.

  10. D’accord pour cette belle expression sur le diable, sa femme et sa fille.
    Je pense que ce que voulait dire Hervé, et que j’ai ressenti également à la vue de ce paysage marin, c’est que la lumière y est certes superbe pour le spectateur direct de cet avant l’orage, mais pas nécessairement pour celui de la photographie en NB.
    L’avant-plan est trop blanc et les hautes lumières y sont d’ailleurs retenues, et l’arrière-plan est trop sombre. Bref, le diable a battu et marié; tu t’es enthousiasmé d’un beau moment de mer mais le résultat est un peu étroit, surtout avec ce format hauteur qui étouffe encore s’il en était besoin…

  11. @ am Boley, je vous avouerai que je n’ai pas compris grand chose à votre comm. Ca doit être dû au diable, qui m’a ensorcelé et qui m’a empêché de voir combien ce paysage de mer était un piège à noir et blanc! (gran sonrisa)

  12. Ok ! Pour résumer : une lumière bouleversante; un photographe ébloui; un premier plan trop blanc; un arrière plan trop moyen-sombre et, pour finir, un diable de format hauteur qui étroitise la scène !
    Mais certainement une belle journée…
    😉

  13. Je la souhaite aussi belle pour vous aujourd’hui!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.