tirage lith –

Ça y est je me suis attaqué à la phase finale de limbo, c’est à dire les tirages en vrai. Encore pas mal de boulot j’espère y arrivé avant la fin de l’été.
Un peu plus:  – limbo triptyque –




21 Commentaires
  1. J’aime beaucoup la densité et le grain, un peu moins le virage jaune/vert. Comment procédez vous?

  2. Rendu magnifique même si je ne connais pas la technique!

  3. Magnifique! La série l’est tout autant. Merci!

  4. A l’unisson des applaudissements ci-dessus (idem pour la série) !

  5. L’impression que ça vient du fond des âges.

  6. Les trois forment un superbe triptyque !
    Dans l’attente qu’il s’agrandisse…

  7. Inspirée!

  8. un beau grin, certes, avec apparemment une maitrise technique du process. Par contre le haut de l’iamge me gène, est-ce du brouillard ou simplement la fin de la mise au point ? un peu plus de lisibilité aiderait certainement.

  9. Je ne sais pas apprécier une telle image tant elle me parait “trafiquée”, mais ce ne doit pas être le bon terme.
    comme souvent, les commentaire de LVGE m’incitent à regarder autrement et c’est bien.
    Je pense G Le Gray, F

  10. Eau, pierre, terre, écorce ? A ce point où la frontière est si ténue entre photographie et peinture, la matière qui émerge prend une épaisseur, une densité d’une remarquable finesse.
    Beau travail.

  11. … l’écorce… Oui je n’y aurais pas pensé immédiatement!

  12. Merci à tous.
    @rvmarec: La technique utilisé est le tirage lith. La différence avec le tirage argentique se situe au niveau du révélateur qui est bien spécifique et assez compliqué a utiliser. Les principales différences se situe au niveau de la température (ici 35°), du temps d’apparition de l’image (6 minutes pour cette image mais ça peut durer bcp plus longtemps, jusqu’à 30 minutes en agitation constante) et pour finir le plus important à savoir le choix du moment ou on sort le papier du révélo pour le plonger dans le bain d’arrêt, puisqu’en l’espace de 5 ou 10 secondes le rendu de l’image peut changer du tout au tout.
    Pour ce qui est du virage jaune/vert, je suis assez d’accord avec toi en fait, je vais testé d’autres couples papiers/révélos pour obtenir des virages plus proches d’un noir et blanc classique tout en gardant la matière et le rendu propre au tirage lith.
    @ardechelibre: C’est bien du brouillard, a coupé au couteau, qui donne cette impression, renforcé par le traitement lith. C’est ce côté mur qui m’intéresse ici.
    @flore: “trafiquée” ça me va puisque je ne cherche pas un quelconque réalisme, mais plutôt une dimension fantastique.
    Et Le Gray c’est trop d’honneur, mais je prends avec plaisir.

  13. Une “image” qui me remplit de plaisir, de la matière généreuse à prendre à bras-le-corps, une image dense, une gravure onirique.

    Serons-nous surpris par l’arrivée d’un bateau fantôme ?

    Belle série aussi !

  14. Bravo pour la prouesse technique!

  15. Très réussie (même si je la préfèrerais grise).

  16. Je suis partagé sur le rendu de l’image trop net, peut-être à cause du grain très prononcé et ce type de traitement, je préfère dans la série celle du bois où en périphérie le flou estompe mon impression. Bravo pour ce travail.

  17. Je pense que les trois s’équilibrent. Je les vois vraiment en triptyque…

  18. Le Lith lui va si bien.
    Belle épreuve !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.