Instantané réalisé le 28 septembre dernier,
dans le cadre d’un essai d’un boîtier totalement NB.
La série complète est visible : ici
Merci de vos retours.




bolerophoto

Ça vous gratouille ou ça vous chatouille
23 Commentaires
  1. Rdv avec toi 😉
    Non blague à part (en 3 mots) j’aime cette photo pour sa composition avec cette vitrine d’art en arrière plan et ce beau traitement N&B bien contrasté !
    @+

  2. AMB, je cherche parmi tes photos celle de la styliste des hauts de Belleville, je ne la trouve plus, qu’en as-tu fait, a-t-elle disparu derrière son paravent ? 😉

    Peut-on la voir ailleurs ?

  3. Beaucoup de photos de AMB disparaissent d’ici même après avoir reçues de nombreux commentaires, la styliste est peut être partie rejoindre la pelleteuse qui mangeait les nuages (Ex Nihilo) … c’est très dommage et inexplicable 😉 .

    ——-

    Suite à ce commentaire, une conversation annexe s’est engagée autour de la suppression de photos sur le blog :

    Henri | 2 octobre 2012 | 20:31 :
    Alain Michel, comme tu me le demande si gentiment par message privé, je vais donc préciser mon intervention du « 30 septembre 2012 | 21:26 ».
    Effectivement je trouve que bien trop de tes photos ont tendance à disparaître de La Vie En Gris, mais tu n’es pas le seul je pense, c’est vrai aussi que c’est ton choix et je le respecte, mais laisses moi aussi le droit de le regretter.
    J’aime bien de temps en temps revoir les parutions des uns et des autres, et aussi bien les photos que j’ai aimé que celles qui m’ont laissé un peu moins enthousiaste, et je regrette que certaines photos de toi ou d’autres ne soient plus visibles, surtout après un si court délai. Je crois me souvenir que tu aimes bien toi aussi utiliser l’option « 5 au hasard », qui n’a d’intérêt que justement pour voir les photos d’archive et découvrir et redécouvrir certaines photos.
    Je crois comprendre aussi que pour toi, mais peut être que je me trompe, dès que le fil de commentaires sous une photo se tarit, il n’y a plus d’intérêt, ce n’est encore une fois pas mon cas, peut être parce que je me place plus sur le ressenti et l’émotion et toi peut-être, et je dis bien peut-être, tu te places plus sur un côté littéraire et verbal.
    Je pense aussi que, comme en musique, certains silences sont aussi importants que certaines paroles, et que ne rien dire ne signifie ni plus ni moins que certains commentaires dithyrambiques. C’est aussi pour cela que je laisse même mes photos qui n’ont reçues qu’un nombre limité de commentaires, car je pense qu’une photo sans commentaires est une photo qui a simplement moins touché les autres, mais certainement pas une preuve de non qualité et pour moi c’est aussi enrichissant, même si c’est moins plaisant et que la revoir dans un autre temps lui emmènera des commentaires parfois très différents.
    Je participe aussi à un autre forum où dès qu’une photo a reçu un commentaire d’un intervenant, l’auteur n’a même plus a possibilité de la supprimer, pour « respecter les commentaires des autres », pour ma part je trouve ça un peu excessif, c’est donc pour cela que tu as le droit de supprimer autant de photos que tu voudras ici, c’est ton choix même si je le regrette…
    Pour en finir, je tiens à te redire que je n’ai absolument rien contre toi et que si c’est l’impression que je t’ai donné, je m’en excuse encore une fois.
    Voila tu sera certainement content d’avoir le commentaire le plus long que je n’ai jamais écrit sur LVEG
    Cordialement Henri
    ———
    Henri répondait donc à :
    Je reviens vers vous au sujet de votre dernier commentaire, posté sur ‘Rendez-Vous’.
    J’observe que, comme cela avait été le cas sous ‘En pâture’, vous exprimez une opinion qui ne concerne
    pas directement la photographie concernée, ou généralisez un point particulier, comme l’abondance de liens ou de versions.
    De surcroît, j’observe qu’après ce type de remarque vous ne revenez pas sur la réponse.
    Certes, je sais combien vous êtes attaché aux “branches” de l’arbre commun que constitue La vie en gris,
    un attachement que je comprends et respecte, mais qui a tendance à devenir systématique dans les commentaires
    que vous m’adressez. Je pense aussi qu’il est aussi un peu vain de se pencher sur les motivations aussi extra-photographiques
    alors même que nous avons tous conscience qu’il existe un grand déséquilibre entre le nombre de photos
    publiées et les avis adressés, ceci au très net désavantage de la qualité des fils de discussion.
    Il fut un temps où l’on me reprochait le rythme trop soutenu des publications. Aujourd’hui, en quelque sorte,
    c’est presque l’inverse puisque, sous votre plume, je supprimerais maintenant trop de photographies !
    Au-delà du fait que chaque photographe possède l’entière liberté de droit de regard sur l’utilisation et la
    disposition de son œuvre, je trouve le procédé quelque peu inélégant entre gens de connaissance,
    surtout avec une phrase à la troisième personne et une reprise du motif sans “désigner personne” dans un
    autre fil de discussion.
    Je vous propose donc après lecture attentive de ce courriel, de décider si vous souhaitez intervenir
    sous cette photographie au plein titre de ce qu’elle vous inspire. Ou, si vous le préférez, de mieux expliquer
    votre position en réponse, soit de façon privée, soit de façon publique.
    Nous conviendrons alors de l’utilité pratique de la chose, étant bien entendu que je ne puis accepter
    que ce : “Beaucoup de photos de AMB disparaissent …”, demeure tel dans le fil de la discussion.
    Vous priant de croire en mes sentiments les plus cordiaux.

  4. @ Kora = Je ne suis pas trop satisfait du rendu des contrastes, justement…
    Merci de votre commentaire concernant la photographie !
    😉

  5. @ Henri = À vérifier ici ?
    Merci de votre sollicitude concernant mes archives…
    😀

  6. @ Bernard LVQ = Un avis sur la photo présentée ici ?

    Pour les autres questions soulevées dans ton com’ : “Avec le temps, avec le temps va, tout s’en va; même les plus chouettes souvenirs…”

    Pour l’instant, la Couturière et le mannequin ne figure plus au catalogue… Mais La Vie en Gris n’est pas un espace de stockage et un peu de ménage dans les archives ne fait pas de mal de temps à autres.

    😉

  7. # AMB.
    Comme je suis allé la voir hier (Journée Ateliers ouverts), nous avons parlé de toi et elle était intéressée à voir ta sublime photo.

    Nous ne parlons pas de stockage, nous parlons du déroulé et de l’évolution, sur ce site, du photographe et de son regard … et de fait l’on ne peut plus retrouver de chouettes photos comme “la pelleteuse de nuages”

    Pour la photo présentée ci-dessus … s’il y a quelque chose qui me plaît énormément ce sont bien les ombres et là pour moi elles ne sont pas assez exploitées.
    Sous un autre point de vue, uniquement la rencontre, la photo en montre trop sur les à-côtés et çà manque d’un peu d’air en haut … peut-être bien aussi pas assez frontal (mais reflets j’imagine)

    Bon en tous cas ton lien fourmille de bonnes photos.

  8. @ Bernard LVQ = Ok sur les à-côtés. Je reviendrais là-dessus après d’autres avis. Tout le problème consiste en fait à concilier trois choses avec le 35 mm : immédiateté, discrétion et esthétique…

    Pour ce qui concerne la couturière, il doit s’agir d’un malentendu. Depuis le 8 mai dernier, j’ai envoyé photo et lien à la personne dont tu parles, sans avoir d’ailleurs jamais reçu aucune réponse de sa part…
    Ceci, parmi tant d’autres choses, a peut-être joué dans le choix des photos à enlever. Au surplus, le fil des conversations était tari depuis fort longtemps et ton compliment d’aujourd’hui à son propos détonne un peu avec tes avis de l’époque. Le charme de la couturière a-t-il encore frappé ?
    😉 
    Merci de ton passage.

    PS : Version recadrée suite à ta critique.

  9. 😉 M’étonne que j’eusse pu faire des remarques désobligeantes sur la styliste … sur la photo peut-être …. mauvaise langue !

  10. PS. Sur ton site tu as carrément coupé la tête de la sculpture, à cause du reste de mur j’imagine … tu n’est pas obligé de faire un carré au cordeau …

    Tu n’aurais pas envie de virer la plaque dégoût(!) … bon, ne va pas t’acharner en disant que c’est de ma faute 😉

  11. Je trouve que l’on respire mieux dans la version rectangulaire. La demoiselle a un peu la place d’avancer. Les ombres me plaisent, sans réserve.
    résumé : content.

  12. @ AMB perso je préfère ta premiere version cadrage et contraste?
    @+

  13. Merci à vous trois pour votre avis sur le format final. Le rectangle reprend donc le dessus tandis que les ombres continuent de jouer…

  14. Je découvre cette image par hasard.
    Pour l’image elle-même, elle ne me raconte pas grand-chose, je la trouve très impersonnelle, froide.
    Mais ‘est surtout du deuxième point dont je veux parler, celui dont il est question dans la légende.
    boîtier totalement NB” est-il indiqué.
    S’agirait-il du fameux, extravagant au niveau du prix, petit objet à la pastille rouge dont il est beaucoup question ces derniers temps ?
    Eh bien franchement, si c’est pour avoir un rendu aussi plat, lisse et creux qu’une mauvaise conversion à la va vite d’une image couleur, on n’est plus dans l’extravagant mais dans l’attrape nigaud de haut vol pour bobos friqués !

  15. Merci Yvap ! À lire ton commentaire, je comprends que tu n’as pas poussé la curiosité jusqu’à aller sur les autres photographies mises en lien, et au bas desquelles figurait mon propre jugement sur ce matériel — ceci en anglais mais en des termes assez proches de ta propre synthèse !
    Le capteur 100% NB n’épargne pas beaucoup de travail en édition derrière. Je précise que ce boîtier “miraculeux” comme le fût un temps l’eau tiède, m’a été obligeamment prêté sans aucune obligation d’achat…
    😀
    Pour ce qui concerne Rendez-Vous, en revanche, je ne saurais souscrire à ton opinion, que je respecte en tant que telle.

  16. Effectivement, j’avais zappé les autres images et ton “banc d’essai” !
    Nous sommes en effet à peu près d’accord mais peut-être pas pour les mêmes raisons. Pour moi le problème n’est pas le “manque” de pixels, pour ceux qui veulent de grands agrandissements avec plein de détails, il y a le moyen format.
    En N&B, il y a une chose qui pour moi est fondamentale par nature. Nous n’avons pas à notre disposition les nuances de teintes de la couleur, il faut donc compenser cela par de la “matière” dans les densités, et pour cela accepter de “perdre” dans les nuances, en particulier dans les ombres, et surtout éviter de “lisser” les gris intermédiaires comme il est typique sur le rendu du mur de cette image !
    On dirait un décor de studio de cinéma qui sort de l’atelier de peinture ! Ce n’est pas encore ça qui me donnera envie de passer au numérique pour le N&B !

    Cette sensation joue sûrement sur mon ressenti de l’image, pour parler d’elle. D’autre part je ne trouve pas l’attitude ni l’expression de la dame particulièrement intéressante, même plutôt banale.
    Désolé, je n’accroche pas du tout, mais si d’autres oui, tant mieux …

  17. Merci de cette précision, Yvap. La marque au point rouge ne garantit jamais que tu réussisses une belle photo en une heure de temps. Mais avec ce boitier, tu peux avoir l’assurance qu’elle ne sera jamais en couleur… En ces temps troublés, c’est énorme !
    😉

  18. Le mur est lisse partout, sauf dans la remontée haute droite …. bizarre ! Mais Yvap enquête pour trouver le pourquoi.
    AMB, avoue tu as repeint le mur !

    AMB, bobo friqué car 35 summicron of my own (eh oui moi je ne peux pas 😉 …. ne pourrais-tu faire un test (puisque tu es curieux) lors de ta prochaine photo … L’une en argentique et la même en numérique, sans changer de point de vue, en prenant des appareils de même niveau, donc en plein format numérique, avec le meilleur capteur de traitement analogique-numérique, avec le même objectif, et en mettant la même sensibilité.

    Ensuite en prenant le meilleur des logiciels de développement fichiers raw DxO ou LR4.
    Et nous montrer les deux sans traitement (si tant est que cela soit possible, problème)

    J’aimerais voir si spontanément l’on fait la différence aujourd’hui.

    J’aimerais comprendre où est l’intérêt de laisser à un fabricant d’appareil le choix de la conversion analogique couleur vers numérique N&B (le problème se posait déjà avec les pellicules où chacune avait son rendu propre).

    Où est l’intérêt de cet appareil ? Passer l’étape du développement alors que l’on sait que ce développement “type” ne pourra correspondre à la vision de tous ?

    Pourquoi ne pas se prendre par la main et se faire sa propre conversion, avec les super logiciels développeurs de raw d’aujourd’hui, comme ce que l’on faisait hier (pardon avant-hier) lorsque l’on se préparait les bains de révélateurs pour les films avec le thermomètre et compte-temps à portée de main ?

    PS. “After a week-end of edition on LR4 & PS on the twenty pictures”
    Je me demande en toute taquinerie si tu y as passé assez de temps 😉

    PS. Je confirme le nombre de pixels n’a rien à voir avec la définition…

  19. 12:43 à supprimer stp

  20. @ Bernard LVQ = Ça sera tout ?
    😀
    J’aurais préféré enlever celui de 12:41…

  21. T’enlève celui que tu veux et 12:46 …. au point où l’on en est 😉

  22. Patience, oui, car tu conviendras qu’après ce très long silence de ta part sur lveg en général, et sur mes images en particulier, il est un peu surprenant que tu reviennes sur cette photographie que tu avais pourtant bien étudié ! En fait, je n’ai pas pour habitude de supprimer des commentaires.
    Cela arrive si j’ôte parfois une photographie, mais c’est une autre histoire.

    Ensuite, personne n’ayant vraiment réagi à l’époque de la publication du lien en question, tu conviendras qu’un trimestre soit passé et que tout cela est un peu loin pour moi maintenant.
    Les multiples questions que tu poses ne facilitent pas non plus une réponse.

    Et d’ailleurs, convient-il que je réponde à : “J’aimerais comprendre où est l’intérêt de laisser à un fabricant d’appareil le choix de la conversion analogique couleur vers numérique NB ?”

    Quid de “AMB bobo friqué” ?

    Désolé, mais je souhaiterais que tu précises mieux ta pensée…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.