Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
5 Commentaires
  1. Une bouffée d’air pur après les nuages toxiques du Larzac. La vitrine est assez surréaliste. J’aime tout, sauf la passante, bien terne devant sa féminité révélée (?).

  2. Le cadre dans le cadre (et, si j’ose dire, les arrière-cadres) plus ce passage furtif, “Edition Réussite” !

  3. Une belle composition !
    La passante est bien à sa place, est elle interpellée par cette vitrine ?
    @+

  4. Dommage qu’elle ne sorte pas de son cadre ( le modèle, pas la lingerie). Sinon, on aurait peut-être su de quoi elle est faite, cette image.

  5. Merci à tous pour vos commentaires.
    J’aurais trouvé encore plus surréaliste qu’il y ait un vrai modèle en arrière-plan, hors cadre, dont les jambes auraient vraiment bougé …. comme ce fut le cas il y a quelques années pour de vrais modèles évoluant par intermittence dans une vitrine des Galeries Lafayette (de mémoire).

    Kora, en fait tu t’apperçoies que les passants regardent très très peu les vitrines qui doivent pourtant exister. Le fait de me voir photographier cette vitrine et la leur “révéler”, les faisait tous sourire 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.