.

voilà le portrait sans la surimpression.

 




15 Commentaires
  1. Je l’aime beaucoup, celle-là, très beau traitement, une mue vers l’élévation, vers ce rectangle lumineux. Un message optimiste.

  2. Beau regard au centre de la fantasmagorie des textures. Un traitement qui ne va pas sans me rappeler certaines images du Pressoir, notamment dans la mise en espace.
    Entre Baby Faces et Cache-cache, combien de rêves !

  3. J’aurais aimer voir la photo initiale. Je trouve le traitement contrasté dérangeant, trop brutal sur ce petit visage…

  4. J’aime bien.

  5. Trés beau, bien vu le carré de lumière en haut. Plus proche de la peinture que de la photo.
    @+

  6. Merci à vous tous.
    @Irène: si mon ordi à la maison, remarche de façon convenable ce soir, j’essayerais de te mettre le portrait sans fioritures.

  7. Voilà le portrait sans le paysage.

  8. Ça vaut le coup d’avoir un ordi en marche !
    😀

  9. je préfère la version sans la surimpression,plus simple ,dans la lignée de ta superbe série “limbo” et tes noirs sont tellement beaux qu’ils n’ont pas besoin de fioritures.

  10. Complètement d’accord avec Henri.

  11. Je pensais bien que la version initiale n’avait nul besoin d’artifices…
    Beau portrait cormac!

  12. Oui sans artifice le portrait est bien meilleur, et l’on retrouve ton style, ce qui est tant mieux!

  13. La version initiale aussi; j’aime beaucoup

  14. Pour moi c’est pareil, très beau portrait, plus calme, mais le regard est le même.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.