BIO ou OGM ?




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
27 Commentaires
  1. Bien dit !!! 😉

  2. Strachiatella? Hm….

  3. Pas besoin de colorant !

  4. Pour moi arôme ” agriculture raisonnée” 😉 .
    Par contre il faudra lui dire de passer chez “le coiffeur pour hommes” de Flore , pour qu’il fasse une retouche sur les cheveux qui me semblent avoir subi un traitement un peu rapide , non ?? 😉

  5. @ Yvap & autres

    Vous avez bien compris que ce n’est pas aujourd’hui une photo “sérieuse”.

    En fait, je voulais juste donner ici, sous cette photo, la possibilité à Yvap, hors son fil sur le NOIR & BLANC, de continuer son fil sur …

    “Le sujet du niveau général actuel de LVEG est un autre débat dont je pense qu’il nécessiterait un fil spécifique, vous serez gentils de l’éviter dans celui-ci”

    … sans pour cela que j’intervienne ou réoriente le débat, car je ne m’en sens pas l’autorité.

    Donc YVAP si tu le veux, l’espace est libre …

  6. Bernard, toi qui es si pointilleux dans la “révérence”, je trouve qu’écrire
    “& autres” un peu limite… Je sais que tu ne pensais pas à mal, mais ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fit! 😉

  7. Bernard, ça à l’air d’un produit artisanal produit par des “artisans”, non ?
    La photo est « sérieuse », un portraitiste ne peut complètement se dévoyer.
    Alors, c’est du bio. ?

  8. Pour parler du fond (du gobelet), voilà une photo amusante, bien cadrée, bien éclairée, avec de belles valeurs de gris. Ca repose!!!!!
    J’aimerais que tous les intervenants qui laissent des portraits sur LVEG se posent les mêmes problèmes de qualité technique. Ecrire : “on peut reprocher à ma photo plein de choses, mais je l’aime bien” dénote une désinvolture assez pénible. Si on est conscient des imperfections de sa photo, il faut la TRAVAILLER (oui, je crie!) avant publication.

  9. Il tient son pot de glace comme on tient un téléphone portable quand on tapote un message. Donc, je dirai plutôt OGM. L’homme ressemble furieusement à André Wilms, c’en est troublant. Quant au débat sur le “niveau général”, ça ne m’intéresse pas du tout. Je ne viens pas ici pour lire des rapports de recteurs d’académie. Je passe donc mon tour. Je ne peux que répéter ma suggestion postée sous la photo de Sarabande: pas plus d’une photo par semaine (et même tous les 10 jours) par photographe. Ce laps de temps est pour moi un gage de désir, à la fois pour celui qui publie et celui qui regarde. Comme l’écrivait malicieusement Corneille dans Polyeucte: “Le désir s’accroît quand l’effet se recule”! Et enfin, l’envie de revoir ici des photographes qui se sont éloignés et dont la vision du monde me réconfortait.

  10. Et bien sûr l’envie de découvrir tous les nouveaux photographes présents ou à venir, dont je suis sûr qu’ils participent, au même titre que les “historiques” à la vitalité de ce blog, sans oublier que la fréquentation assidue de LVEG, y compris dans ses errements (une photo “ratée” peut devenir l’objet d’une bonne réflexion) est un bon outil pour tenter de progresser, collectivement.

  11. Alain-michel trois fois le même commentaire , tu rentabilise un max , attention de ne pas lasser …

  12. @Francis : si c’est à mon commentaire que tu répondais, je demande juste que les envois soient travaillés, pensés, ainsi qu’il est précisé dans les “statuts” de LVEG, qui proposent de mettre ici ce que l’on a de meilleur. Le niveau, c’est un autre sujet ! Des débutants ont évidemment leur place. A mon avis, qui n’a pas plus de légitimité que celui de tout autre contributeur.

  13. Non, Blagapart, je répondais à l’idée (qui ne me plait pas) de lancer sous ce fil un débat sur “le niveau général actuel de LVEG”, comme il est indiqué dans le message de Bernard de 10.01. Et je suis bien sûr d’accord pour ne présenter ici que les photos que l’on a vraiment envie de défendre et que l’on a travaillé dans ce sens. Donc d’espacer les publications. C’est ce que j’essaye de dire depuis plusieurs com. dans différents espaces, mais je ne suis pas sûr d’être très clair. Il faut dire que j’y mets les formes 🙂 et que c’est donc parfois moins clair qu’un point sur les i ou dans la gueule 🙂

  14. Bonsoir,

    je viens de retirer la photo postée ce matin.
    Tout ce blabla sur le niveau de LVEG me met franchement mal à l’aise.
    A bientôt! F

  15. Avec vos ‘statuts’ de pierre ,la vie ne va bientôt plus battre sur Lveg. 🙁

  16. Allez, je remets une pièce dans le bastringue.

    Puisqu’on parle du « niveau général actuel de LVEG », je me suis intéressé au niveau général passé, en parcourant quelques semaines de publication en 2008 (je suis parti de cette photo re-apparue récemment dans les commentaires, mais j’aurais pu prendre n’importe quelle période la même année). J’ai trouvé quelques très belles photos, des photos moyennes, des photos franchement moches, des photos sans commentaires, des photos avec beaucoup de commentaires… Mais en tout cas je n’ai pas constaté de différence qualitative globale notable par rapport à aujourd’hui (quantitative sans doute, et c’est pour cette raison que la suggestion de Francis de poster une fois par semaine me plait)

    Par contre j’ai quand même l’impression que la majorité des commentaires avaient pour objet la photo publiée, avec beaucoup de suggestions et d’avis photographiques (incroyable non ?), l’envie de faire progresser, bref, une vraie émulation. Et bien peu de jugements à l’emporte pièce, de fines allusions compréhensibles seulement par quelques-uns, et encore moins de commentaires « massacrants ».

    Donc plutôt que de niveau général, j’ai plutôt envie de parler d’état d’esprit ou même d’ambiance (mais bon, après tout, peut-être que moi aussi je tombe dans le piège du c’était mieux avant 😉 )

  17. Plein accord avec Erwan!

  18. je remercie Erwann “d’avoir remis une pièce dans le bastringue”,car son commentaire est en pleine adéquation avec mon ressenti actuel.
    Quand j’entends le terme de niveau général, je ne peux m’empêcher de penser au boulot, où je suis confronté depuis des mois à une évaluation interne qui accapare mon temps et mon energie…on pourrait aussi mettre en place un diagnostique qualité??? je plaisante….
    De plus, comment peut on objectivement juger de la qualité de la production de ce blog, et en fonction de quels critères????
    Il me semble totalement impossible d’être juge et partie.
    Comme le dit avec pertinence Erwann, se pencher sur l’ambiance et la “bien traitance” dans les commentaires me semble essentielle.

  19. Je plussoie à Erwan et Xavier. Et quand on parlera de “niveau”, de quel côté du niveau se placera-t-on pour parler?

  20. Cela ce mange, ou c’est indigeste ?
    “21 janvier 2012 | 19:56
    Bonsoir,
    je viens de retirer la photo postée ce matin.
    Tout ce blabla sur le niveau de LVEG me met franchement mal à l’aise.
    A bientôt! F”
    Je partage assez le point de vue de Flore, la photographie et les arts plastiques n’on jamais été de la littérature ! Le pseudo intellectualisme de ces pseudos critiques m’insupporte surtout que “La critique est aisée mais l’art est difficile.”
    Philippe Néricault
    Sans entrer dans le détail des neurosciences, il ne faudrait pas confondre les aires de Broca et de Wernike et les aires 17 et 18 de Brodmann, bref en étant réducteur le langage et l’image, même les connexionnistes ont quelques difficultés à établir avec certitudes les liens synaptiques.
    Donc, soit vous faites de la photo, soit vous créez le vie en vers ou la vie en prose…
    Pas de blabla des pixels ! 😉

  21. @ Francis

    …”un débat sur « le niveau général actuel de LVEG », comme il est indiqué dans le message de Bernard de 10.01″ …
    Stop ! Je ne propose à Yavap qu’un espace pour développer son fil hors du N&B, je n’ai pas posé la question 😉

    Cette notion de niveau ne peut être mise en rapport qu’avec ce que chacun attend de ce site, n’est qu’une notion individualiste qui ne peut être érigée en barème intangible, ce site étant ouvert et son entrée n’étant pas liée à une invitation.

    Plutôt que de tacler ceux qui n’auraient pas “Ce” niveau, que ceux qui pleurent cet état de fait leur mettent devant les yeux ce qu’ils pensent être “Le” niveau, pour les amener à se remettre en question peut-être et à évoluer vers plus d’exigence.

    J’ai toujours été plus pour la démonstration plutôt que pour les longs discours.

  22. Puisque je suis interpellé, je répond.
    Je crois que tout a été déjà dit dans l’autre fil et ici :
    Moins de blabla n’ayant pas de rapport avec les images présentées. Les private-joke et les références abusives n’intéressent que leurs auteurs.
    Moins d’images mais plus d’exigence dans le choix des images et dans leur finalisation. Donc être plus critique par rapport à sa propre production. Le but n’est pas d’occuper le terrain !

    A partir de là peut-être que les commentaires reprendront leur vraie voie, celle d’une critique argumentée, sans complaisance mais respectueuse.
    Si l’exigence de qualité est dans les commentaires l’exigence dans les images devrait suivre, tout est lié … la boucle fonctionnera.
    C’est de cela que dépend la qualité, le niveau de LVEG.

  23. ,,,

  24. Je suis d’accord avec Erwan et Flore. Ces considérations sur le “niveau” de LVEG me mettent également assez mal à l’aise. Qui peut donc s”arroger le droit de jouer les arbitres des élégances, au risque d’un certain mépris pour le travail et le partage sincère de chacun? Les nyakafacon, fopa, nyavéka ne m’ont jamais séduit.

  25. Et pour revenir au sujet, la photo de Bernard, j’apprécie ce beau portrait, parfaitement éclairé

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.