C’est encore la pénombre après l’averse orageuse. Au loin, downtown Manhattan a déjà retrouvé la lumière du jour.




remi o.

Focus sur les foules, les gens, le mouvement et les histoires courtes ou éternelles. je ne me cache jamais. Je me fais rarement remarquer. On ne bouge plus.
8 Commentaires
  1. Sur le vif !
    Dommage pour les ombres un peu bouchées

  2. C’est vrai, mais c’est aussi un choix. Pire : j’ai même un peu rebouché l’immeuble de gauche histoire de dégager les deux piétonnes. Ceci pour éviter le fouillis graphique des fenêtres et rendre l’image plus “lisible”.
    Et puis l’ambiance était sombre. Il me fallait donc la restituer en ne “débouchant” pas à tout va.

  3. Belle perspective, avec de jolies teintes et lumières. Rien de tel qu’un orage pour laver l’air et permettre de tels rendus ! J’aime bien les 3 new-yorkaises aux 2 angles. Et comme Henry, je me dis que les ombres un poil moins bouchées…

  4. très bien ! bravo le coté bien sombre ne me gêne pas !

  5. Moi j’aime bien le côté sombre, et je ne trouve pas si bouché que ça.
    C’est vraiment l’ambiance sous l’orage avec l’éclaircie qui arrive … bravo !

  6. moi aussi, j’aime bien le côté un peu sombre de la rue, en opposition avec le ciel et la lumiere si lointains dans ces rues. Je ne vois rien de “bouché” ,au contraire, plein de détails dans les tons foncés

  7. Merci !

    Au delà des gouts, les qualités et réglages des écrans de chacun peuvent aussi influer. Chez moi c’est sombre mais détaillé.

    Ceci dit, je viens de recevoir ma petite tablette Wacom “Bamboo” et j’espère donc pouvoir travailler densité et contraste plus sélectivement.

  8. Oui, je me suis rendu compte après avoir écrit “ombres un poil moins bouchées“, que “mon poil” était probablement en dessous des différences de rendu entre les écrans…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.