2e version avec participation d’Yvap




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
16 Commentaires
  1. 1ère version voir ici

    Suivant les remarques sur la trop grande brillance des cheveux blancs à droite, j’ai donc repris l’intégralité de mon montage, redressé les perspectives, corrigé les luminances.
    Je n’ai pas repris intégralement la version qu’Yvap m’a envoyée en direct (que je trouvais à mon goût trop sombre)… je n’ai repris de son tirage que la mèche blanche que je n’arrivais pas à avoir si belle, si définie et toujours argentée.

    Alors Yvap, un peu d’explications, comment as-tu fait ton tirage ? Quel outil ?

  2. Comment ça trop sombre ???
    Ce que je vois ici est beaucoup plus sombre et contrasté (trop !) que ce que je t’ai envoyé !
    A mon avis toujours ton même problème de profil incorporé bizarre que j’ai déjà repéré sur d’autres de tes images : L’image ci-dessus que je viens de télécharger pour vérifier est encore avec un profil incorporé en Dot gain 15%.
    Reprise dans toshop elle est toujours trop sombre (comme ici) en ne tenant pas compte du profil ou en Gray Gamma 2.2, et si je la passe en Dot Gain 15%, l’image est en effet bonne et doit correspondre à ce que tu veux.
    Les navigateurs (en tout cas Firefox) ne travaillent/reconnaissent pas Dot gain 15%. Utilise comme espace de travail Gray Gamma 2.2, mais surtout vérifie que ça garde Gray Gamma 2.2 lors de tes sauvegardes et conversion pour le net !

    Abandonne ce truc dot gain 15% ! Poubelle !! 😉

    Sinon pour les cheveux, comme c’est cramé, rien à faire avec les densités, contraste ou luminosité, seule solution : le tampon de duplication en reprenant parcimonieusement et progressivement sur les bords de la zone cramée. Un peu délicat, c’est de la triche, mais ça marche ! 😉

  3. arrêtez de vous crêper le chignon les garçons …..tout est une question de vision…

  4. Je suis sûr que Bernard n’a pas de chignon ! 😛

  5. Dacko, l’on ne se crêpe pas le chignon, l’on échange en toute tranquilité et les conseils avertis d’Yvap (ou d’autres) sont les bienvenus.

    Yvap, en fait j’avais réglé mon pshop en “pré-presse pour l’europe”. En le réglant sur “web/internet pour l’europe” il affiche bien ainsi ton 2.2
    Aller je retourne à la cave…
    Yvap, incompréhensible encore… j’ouvre deux nouvelles versions en 2,2 ouvertes côte à côte, l’une dans psd, l’autre ouverte à partir du bureau avec spotlight.
    La luminosité de la 2e n’est absolument pas identique. As-tu une réponse ?
    Voici la nouvelle version 2,2

  6. Pas de réponse, je ne comprend pas …

    Je ne connais pas spotlight, je suis sur PC et toi sur Mac je crois ? Est-ce qu’il y a des réglages de profil dans spotlight ?
    Sinon peut-être un pb de réglage d’écran qui trouble tout ça ?

    Cette version est pour moi bien trop claire, un peu comme ta première version (l’autre article) mais moins contrastée, donc encore moins de présence.
    Bizarre tout ça …

  7. Yvap, re-correction, celle-ci me plaît, et l’on va en rester là.
    Sur Mac bien sûr rien à voir avec l’écran.
    J’ai déjà eu ce problème, ainsi qu’un copain, de correspondance de colorimétrie (sur la même image) entre deux autres logiciels mis en parallèle.

  8. Mon grain de sel (d’argent) 😉 concernant :

    1. Le “dot gain” : Engraissement du point (Dot Gain)
    “Lorqu’on produit un film ou une plaque, l’image est ‘insolée’ ou ‘gravée’ sur le film ou la plaque avec un rayon laser. Le rayon laser balaye la surface du film ou de la plaque. Il s’allume lorsqu’il doit insoler ou graver et s’éteint lorsqu’il ne doit rien faire.
    L’image exposée est faite à partir de pixels carrés permettant de définir où le laser doit s’allumer et où il doit s’éteindre.
    Cependant le faisceau laser utilisé n’est pas carré, mais généralement rond, et pour éclairer toute la surface à insoler sans créer de manques, il doit être assez grand pour couvrir l’ensemble de cette zone. Idéalement le faisceau laser devrait avoir un rayon égal à /(0.5) mais le plus souvent il est plus grand.”
    Donc effectivement le dot gain n’a aucun intérêt pour une photo en ligne, en revanche c’est particulièrement important pour le flashage des typons à l’impression.

    2. Gamma 1,8 ou 2,2 : “Avec Snow Leopard, Apple a changé le gamma par défaut des Macs de 1.8 vers le gamma standard 2.2 (pour mémoire et en résumé, le gamma est le facteur de contraste de votre écran, l’écart entre le noir le plus profond et le blanc le plus lumineux).

    Lars Borg, un des principaux spécialistes de la gestion de la couleur chez Adobe, revient sur cette décision sur le blog de John Nack.

    Il rappelle ainsi que si le gamma des Macs était fixé à 1.8, c’était d’abord pour des raisons historiques. Quand Apple a sorti le Macintosh en 1984, il fallait faire correspondre son rendu colorimétrique avec les systèmes d’impression de l’époque, dont les imprimantes laser Apple… à gamma 1.8. Au début des années 1990, l’industrie télévisuelle a adopté un gamma de 2 pour son standard HDTV, et le standard sRGB de rendu colorimétrique des écrans CRT, adopté en 1996, a choisi un gamma à 2.2, qui est dès lors devenu la règle du côté PC. Apple a conservé son gamma historique d’1.8 sans autre réelle raison apparente que des raisons d’habitude.

    Jusque là, un designer sur Mac, s’il voulait s’assurer du rendu colorimétrique de ses projets sur PC, soit sur 90% des ordinateurs du marché, devait passer au gamma 2.2. Celui-ci est “plus sombre” que le gamma à 1.8, ce qui le rend particulièrement adapté au Web et au rendu sur écran en général, mais parfois moins fidèle pour une impression sur papier, notamment pour les photographies en noir-et-blanc. En passant le gamma par défaut de Snow Leopard à 2.2, Apple simplifie la tâche des créatifs, notamment pour le Web, mais permet aussi un rendu des couleurs plus flatteur sur les écrans à diodes, pour le grand public.”

    Le problème est toujours le même, pour visionner une image à l’écran, utiliser un gamma de 2,2, en revanche pour l’impression surtout NB, un gamma de 1,8 est plus adapté.

  9. Nous ne pouvons que vous tirer notre chapeau Senor Professor !!

    merci

  10. heu… je trouve sans rire le traitement bien trop dur (silhouette, vêtements de la femme assise…)
    … et la mèche un peu terne… (là c’est pour rire)

    Mon pote SamSam utilise un zigouilleur à gnons. ça marche pour tout. Si on essayait? 😉

  11. mis à part les considérations techniques auxquelles je suis un peu hermétique ( malheureusement pour moi), je ne suis pas sûre de trouver que le dyptique fonctionne: ce qui m’inquiète, c’est que je suis la seule à faire cette remarque, et mis à part l’idée du damier remarqué par Irène, je ne comprends pas, ou n’entre pas dans une conversation entre droite et gauche, le fort grossissement sur le personnage ne me raconte pas une histoire ;(

  12. @ flo g : Ces aspects techniques ne sont pas très complexes, il suffit de “s’y coller”. il faut aussi relativiser cette importance, c’est surtout indispensable pour l’impression des photos dans les livres, les magazines…
    Pour les tirages jet d’encre c’est encore autre chose puisque le tramage est stochastique (trame FM).
    Quelques pistes :
    http://www.profil-couleur.com/
    http://download.firstproof.com/docs/Dot%20Gain%20Invention%20White%20PaperFRA.pdf
    Sur le contenu, effectivement, je ne comprends pas l’intérêt de ce dyptique, deux tirages séparés seraient peut-être mieux adaptés.

  13. Mais pourquoi vous encombrer de profils faits pour l’impression monochrome papier ?! Enregistrez vos images en jpg sRVB une bonne fois pour toute et laissez tomber ces niveaux de gris (qui ne font qu’appauvrir l’image, au passage).

  14. Flo, juste un espace-temps entre les deux moments, une approche, une observation de ma part avant de lui demander.

    le rapport entre les damiers point vu même au moment de la publication

  15. Cette femme a un de ces regards… elle me fait penser à la religieuse avec des lunettes à montures métalliques dans l’Attrape-cœur de Salinger.
    La bienveillance est la principale chose présente dans ce vieux visage.

  16. Pareil… Je vois bien deux images côte à côte mais je ne vois pas de diptyque.
    En revanche dans tes archives de lveg tu as une balle à jouer avec tes deux “Entre-deux” ; -)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.