Compagnie Picomètre, Mai 2010.




Yvap

Musicien, barbu grisonnant, ça s'impose ici ! 😉 Parisien, me remet à la photo après 30 ans de pause. Pour les fanas de technique : Argentique Minolta SRT-101, XGM. X300s, actuellement XD7 et XD5. 21, 28, 35, 58, 100, 200 mm. Actuellement 24, 45, 85 mm. Scan des négatifs, puis traitement avec CS2. mail : cl.pavy"AT"yvap.net
9 Commentaires
  1. Wahouu! Comme pour la précédente, je suis frappé par cette impression d’espace et de profondeur autour du personnage: les glaces, les reflets sur le parquet. La faible profondeur de champs renforce cette impression.
    Par le mouvement aussi, avec du coup la perception que le “décors” va se mettre à tourner au rythme de la musique. Ceci est renforcé ici par la présence de cette axe en appui lourd du pied, de la jambe et du bras, et l’impulsion du pied droit… J’aime aussi cette belle bascule de la tête qui place l’axe du visage sur la diagonale, et l’expression dramatique, et le traitement (que je trouvais un peu dur sur la violoniste), et..
    j’aime beaucoup quoi… 😉
    Je me suis juste interrogé sur le bord droit: couper un peu pour ne pas fermer le reflet et l’espace? ou conserver ainsi en écho à l’axe jambe bras..? je crois que tu as eu raison…

  2. Comme solong et pour les mêmes raisons j’aime beaucoup cette image et la précédente…

  3. J’aime beaucoup, l’attitude de cette femme, l’espace,mais je n’ai pas trop les mots, que le ressenti.

  4. Très bonne utilisation de la profondeur de champ qui donne beaucoup de force à la danseuse qui se détache de l’environnement

  5. La photo est intéressante, mais la pose de la danseuse me gène un peu.

  6. Merci à tous.

    JMS : en quoi es-tu gêné ? Il n’y a pas de pose, c’est pris sur le vif dans le mouvement.
    C’est vrai que cette position est étrange, parce que intermédiaire, non aboutie, mais c’est justement pour ça qu’elle me plaît ! 😉
    Car on est “dans” le mouvement, et pas avec une statue …

  7. Solong encore une fois a parfaitement exprimé le ressenti que l’on peut avoir au premier contact et a réalisé une belle analyse.

    L’appui lourd me gêne un peu, mais je m’interroge aussi sur le magma des autres danseurs dans la diagonale. De fait je ne peux donc juger a gestuelle ne connaissant pas la pièce.

    Sur le bord droit, je serais pour le couper, cela ouvrirait l’espace et éviterait que l’œil aille s’y heurter.

  8. J’aime bcp également la pose et la construction.
    Un peu plus de luminosité ne m’aurait pas déplu.

  9. très beau mouvement ralenti, un peu lourd, lascif, pas loin de la volupté.. par contre, un tout petit regret: la présence du plafond au ras de sa main qui ” écrase ” un peu ce mouvement.. sinon, j’aime beaucoup

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.