Ourika~Maroc




pictaris

Urbaniste, photographe, webmaster...infirmière, militante, enseignante, voyageurs tous les deux, aussi et encore, même si maintenant nous avons ajouté des roulettes à nos sac à dos. Jamais vraiment revenus de notre premier voyage au Maroc et depuis, toujours en connexion avec les berbères de l'atlas, notre deuxième famille.
12 Commentaires
  1. Cette photo, je la classerai dans les photos dites “volées” (ce n’est pas un reproche), le premier plan flou étant l’alibis. Le tout est très homogène, le sujet principal –arrière plan- et le fond clair fripé (ton sur ton) prennent l’ascendant sur le premier plan. Si vous n’aviez pas le premier auriez vous cadré de la même façon ?
    De toute façon je l’adore comme elle est. C’est une belle leçon.

  2. J’adore ce genre de photo, ce genre d’ambiance, cette simplicité, même si l’on sait bien qu’elle est volée.
    A la place de “l’accompagnatrice”, je préfère y voir une cliente comme les autres, car ce cadrage intègre bien cette personne floue et l’on glisse rapidement dessus, dans une belle diagonale, pour se fixer sur le personnage principal.
    Le moment du déclenchement me paraît aussi parfaitement choisi car j’aime le renvoi visuel de main à main et la suggestion du thé.

  3. le penseur est superbe sur la toile de fond, froissée.. mais contrairement aux autres je n’arrive pas à apprécier ce cadrage.. deux images en une, trop présentes ? beaucoup de grain au premier plan, n&b moins subtile aussi, surexposition des doigts ?
    bref, au lieu de sentir une harmonie, comme le fait remarquer Bernard – partage du thé-, c’est plutôt une opposition, et c’est peut-être dans ce sens là que je peux l’imaginer, et qu’elle peut m’intéresser, comme une intrusion, en fait 😉

  4. aller flo, j’ai envie de faire dans la subtilité… je n’y voyais pas une “harmonie” mais une “complicité de moment”, mais tu avais bien saisi le sens 😉

  5. J’aime beaucoup. Le cadrage notamment, audacieux, parcequ’il me fait percevoir la situation: j’imagine une réunion, un fête, du monde, des conversations… et le regard du photographe qui se pose sur cet homme, à qui personne ne fait attention à cet instant.. L’attention se détourne, la conversation devient brouhaha, le grain et le flou rendent très bien ça, la perception de l’homme prend consistance… clic clac..! Pas volée, perceptiblement attentive… et généreuse… cette belle photographie.

  6. … et très heureux de ce retour, pictaris.. 😉 !

  7. J’aime beaucoup ce genre de regard “décalé”.
    Pas toucher au cadrage Flo ! 😉
    Par contre ce tirage sans nuances, trop clair et contrasté à mon avis dessert vraiment cette image chaleureuse dans le propos. Là il y a vraiment à améliorer !
    J’aimerais bien voir le cliché brut …

  8. Yvap: je n’ai jamais dit qu’il fallait toucher au cadrage.. sinon, je l’aurais formulé autrement, c’est à dire directement.. 😉

  9. J’adore tout dans cette photo. Il surgit de la spontaneité et de l’innocence

    Bien bravo pour ce superbe coup d’oeil de photographe

  10. J’ai laissé décanté ; j’ai lu, puis oublié les commentaires précédents.. et j’aime beaucoup !
    Impeccable “portrait” arrière et cadrage bien calculé avec le flou ‘avant’ (tous les doigts de la main et l’oeil du buveur)

  11. Comme Solong, j’aime cette “histoire”…

  12. Du même avis que Flo. J’apprécie en général les 2 plans qui en mette un en évidence, mais ici le 1er est un peu envahissant, tout en étant intéressant, et l’on ne sait plus lequel sert l’autre.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.