bernrius

Je suis un amateur de la photo depuis longtemps. Argentique, numérique, pour moi ce ne sont que des termes techniques qui ne peuvent se substituer à l'œil du photographe, premier instrument fondamental et irremplaçable à la pratique de la photographie.
8 Commentaires
  1. Beau platane ou beaux platanes, j’ai quelques doutes sur la composition, le rapport 1/2, 1/2 me gène un peu. C’est dommage car le traitement est intéressant. Un cadrage carré à partir de la gauche peut-être?

  2. Il y a deux possibles entrées pour moi, l’une en considérant cette peau rugueuse et squameuse qui est parfaitement rendue et sur laquelle je m’attarderais ou me poserais… au soleil, avec ce petit retour dans l’ombre qui donne ce relief.
    L’autre entrée c’est de considérer l’ensemble de la perspective et de se laisser embarquer au fil de l’eau vers ce lointain, juste en longeant ces grandes herbes.
    Très sympa.

  3. Pour ma part, j’aime cette composition, le regard se cogne à l’écorce du platane, qui n’est écorce que parce qu’on le sait,( des taches et un côté rugueux) et qui est comme une porte qui canalise le regard sur la ligne de fuite du cours de l’eau et sa belle lumière !

  4. Idem AnnieRita…

  5. Merci à tous pour vos commentaires. Il faut dire que j’ai un peu hésité sur ce cadrage 1/2 1/2, d’autant que je l’ai renforcé en recadrant légèrement sur la droite pour mettre l’arbre au ras du cadre tout en me faisant au final la même réflexion que bernard lev, AnnieRita et Patrick Hirtz.

  6. bernrius
    il y aurait quelque chose d’étonnant à tenter : un diptyque avec d’un coté la courbe sans voir bien sûr l’écorce (couper au ras de l’écorce), et de l’autre l’écorce cadré “frontale” seule (impression de macro)

  7. Merci bernard lev pour le conseil, pourquoi pas ?

  8. je dois dire que le traitement est superbe, même si personnellement je suis gênée par la place que prend ce platane dans le champ visuel..

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.