Bruno H

Photographie depuis longtemps.
9 Commentaires
  1. Quitte à la contre plongée, j’aurai levé les yeux pour plus de ciel et pour exclure ce buisson trop présent. Attendu aussi que le drapeau se dégage du parapet.

  2. Bonjour Solong, merci pour ta visite. Alors cela aurait été une autre photo que je n’ai pas faite, ce buisson je le voulais dans le cadre (j’aime bien les buissons 😉 ) cela équilibre la photo, le personnage bougeait beaucoup et je sentais qu’il allait se déplacer, il fallait absolument que son regard soit tourné vers la gauche de ce fait il nous invite à contourner le buisson et par curiosité voir ce qu’il regarde. Ce que j’ai vu, le buisson, le drapeau et le parapet qui nous conduit au personnage. Faillait-il inverser la photo pour le sens de lecture?
    Ceci dit le cadrage comme tu le décris, me plaît , la prochaine fois je double je triple si j’en ai le temps, ici un clic une photo.

  3. le problème c’est que le regard de cet homme but contre le cadre et là il n’y a rien.
    Mais comme tu le dis ce cadrage te plaît donc…

  4. Jakez, merci pour ta visite. Effectivement ce cadrage n’est pas très classique, il faut sortir des sentiers battus. Son regard est lointain il suffit de faire marcher son imagination et de s’inventer une histoire, en photo tout est permis tant qu’il y a un certain équilibre.

    Voici d’autres exemples de regards qui buttent sur le cadre

    http://www.pauldenhollander.nl/moments/006.html

    http://www.pauldenhollander.nl/moments/020.html

    http://www.pauldenhollander.nl/moments/011.html

  5. Ce n’est pas le cadrage qui me gêne, mais la perspective donnant l’illusion que le muret est bancal, c’est peut-être çà! 😉
    Le lien explique en quelque sorte ta démarche avec la photo présentée…
    Merci de m’avoir fait connaître ce photographe!

  6. Merci Irène, pourtant le mât du drapeau est droit:-), il est vrai aussi que ce type de cadrage est toujours difficile à passer, à moins que j’aie complètement manqué mon coup.

  7. Sortir des sentiers battus peut être un exercice salutaire, mais il faut qu’il reste des points d’intérêts dans le cadre. Et là, désolé Bruno, je ne vois pas…
    Qu’as-tu voulu montrer exactement ?

  8. j’avoue que j’aime les photos ” décadrées”, mais comme tu nous l’as montré dans les liens ( merci beaucoup), il faut que le cadrage soit irréprochable, et qu’on ne se pose aucune question à son sujet: tout doit s’emboîter parfaitement: c’est un exercice très difficile, je trouve.
    Là, je ne sais pas: je n’arrive pas vraiment à me raconter une histoire, ou alors, peut-être une sorte d’ennui de la part de ce personnage bord cadre, dos tourné..

  9. Bon, je ne vais pas m’enfoncer davantage dans des explications justificatrices, c’est juste un ressenti au moment la prise de vue, peut-être que géométriquement avec de vraies horizontales cela aurait pu le faire, n’en parlons plus.
    Je vous remercie toutes et tous pour vos commentaires directs.
    A une prochaine fois en espérant être plus convaincant 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.