Jour de la Saint-Mickael, Lalibela, Ethiopie




10 Commentaires
  1. J’aime bien tes images d’Ethiopie. Pourtant celle-là me convainc moins. Je pense qu’une photo doit se suffire en elle-même. C’est la difficulté de l’exercice sur ce site qui n’autorise pas les séries. Le pdv est faite de trop loin pour être réellement lisible, même si l’on préssent que les drapés sont intéressants. En outre le ciel est trop blanc et sans détails et de ce fait prend une place exagérée dans l’image. Dans ce contexte le format carré n’est pas vraiment idéal. Un cadre rectangulaire en coupant le ciel me semble mieux fonctionner.

  2. Idem Pictaris …
    Lui mettre un titre serait bien aussi ! Son absence perturbe la navigation sur le site.

  3. Désolé pour le titre, c’est rectifié …

    Merci Pictaris pour ton développement.
    Je me suis dis la même chose en la postant sur lveg (en grand).
    En fait je lui trouve un intérêt même sans série, mais dans un format plus petit (ou à regarder de plus loin). En effet, le graphisme d’ensemble que je lui apprécie (plus que les détails) ressort mieux.
    J’ai l’habitude de regarder d’abord mes photos en plus petit (ou plus loin), et dans ce cas cela représentais bien ce que je voulais, à savoir une ligne (que l’on suppose) humaine face à l’immensité du ciel.
    Les tissus blanc des hommes rappelant la couleur du ciel à l’aurore.
    En réalité ces hommes surplombent l’église de Saint-Mickael (creusé dans le sol), séparé par un fossé assez vertigineux.

    J’en avais fais une autre ou il y avait plus de terre que de ciel et cela me convenait moins.

  4. … heu sauf qu’on écrit recUeillement .. 😉
    Magnifique photo, à mes yeux, grâce à ce ciel tout blanc, qui répond à la tunique des personnages..

  5. rectifié.
    Merci :p

  6. Comme Pictaris je suis gêné par la présence et la clarté excessive du ciel qui noie la scène et dilue la présence de cette foule (dont cette vue d’ensemble me plaît bien). Mon impression a été d’emblée que cette foule se recueillait (plutôt que ne contemplait) dans cette immobilisme succédant au mouvement qui l’ a conduit là. Ainsi un rapport ciel-terre inversé aurait à mon sens mieux convenu, pour ces deux raisons, graphique et aussi narrative (en racontant aussi l’ascension de la colline ..)

  7. Comme Pictaris je suis gêné par la présence et la clarté excessive du ciel qui noie la scène et dilue la présence de cette foule (dont cette vue d’ensemble me plaît bien). Mon impression a été d’emblée que cette foule se recueillait (plutôt que ne contemplait) dans cet immobilisme succédant au mouvement qui l’ a conduit là. Ainsi un rapport ciel-terre inversé aurait à mon sens mieux convenu, pour ces deux raisons, graphique et aussi narrative (en racontant aussi l’ascension de la colline ..)

  8. oui, je comprend.
    L’ideal aurait été peut etre une vue de dessus.

    Je regarderais quand même l’autre cadrage ou il y a plus de terre que de ciel.

  9. superbe, superbe, superbe….

  10. Je l’aurais bien vue sans le sol “herbu” en bas, pour l’épurer encore d’avantage, mais une photo très évocatrice. J’apprécie ce ciel blanc sur lequel les silhouettes sont vraiment très bien rendues.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.