6 Commentaires
  1. Bonjour…

    “Lolita nie en bloc elle navigue au loin
    Sous les cils à cent lieues de se douter que
    Les silences et la jalousie la guettent
    Elle oublie la liste et l’allonge
    Encore elle veut s’isoler
    Et alors elle s’absorbe dans la contemplation
    De ses pieds

    Un ange passe
    Un ange passe

    Et puis son doigt décrit dans l’air
    Des étoiles ou bien des éclairs
    Elle ignore si superbement
    Les sentiments les aléas de l’amour
    Elle s’avance vers la fenêtre
    Abandonnée lascive et elle
    Couvre le ciel de mille signes étranges et inconnus de tous

    Un ange passe
    Un ange passe”

    Noir désir

    Elle est belle cette lumière, donne envie de faire un vœu ..

  2. De bien jolies lumières, un graphisme involontaire du nuage qui pousse au rêve… Quel dommage ce petit “je ne sais quoi” noir dans le bas de l’image, qui nous ramène cruellement sur terre…

  3. Du rêve… on aurait presque envie de s’envoler, de se glisser dans le doux coton de ces nuages..

  4. Lumière bien captée, formes envoutantes, très beau.

  5. fascination des nuages.. c’est très beau

  6. ah ce je ne sais quoi qui nous ramène sur terre….!
    mais
    ” à partir de ce jour
    j’n’ai plus baissé les yeux
    j’ai consacré mon temps
    à contempler les cieux
    à regarder passer les nues
    à lorgner les nimbus
    à guetter les stratus
    à faire les yeux doux
    au moindre cumulus…”
    Brassens “l’orage”

    merci à tous… vous êtes des anges… 😉 ( et une sorcière… 😉 🙂 )

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.