flo g

medecin anesthesiste,qui manque de temps mais sûrement pas de passion pour la photographie,et qui essaie de vaincre sa timidité en ouvrant un photoblog (grâce à R.P)ces jours ci
33 Commentaires
  1. Appareil utilisé: Holga

  2. Des silos ?

    Belle image, beau contraste, le réverbère est peut-être un peu trop centré, mais c’est pinailler

  3. J’adore la matière et le rendu, cohérents avec l’ambiance, d’une bd un peu sombre… Bravo!

  4. Sans le réverbère …ça me fait penser à des douilles pour fusil (et pourtant je ne chasse qu’avec mon appareil photo). Le traitement est très bien fait, en particulier j’aime bien le grain de l’image … mais j’accroche pas (c’est quand même rare)…alors pourquoi, peut-être le réverbère, peut-être parce que…en faite je ne sais pas pourquoi 😉

  5. Pourquoi pas guinealo 😉 Oui, le réverbère.. mais si tu l’enlèves on perd complètement la sensation d’immensité architecturale, donc d’utopie 😉

  6. Je suis complètement d’accord avec toi Flo sur l’importance de la présence de ce réverbère pour les raisons que tu viens de citer…c’est pour ça que je suis un peu coincé dans ma réflexion 😉 😉

  7. Tu sais ce que je fais quand je ne comprends pas, je me lève de ma chaise, et regarde la photo de beaucoup plus loin: et en général, ça m’aide beaucoup 😉

  8. Je n’ai malheureusement pas le recul nécessaire (mon siège est contre le mur)… mais peut-être n’est-ce pas le jour pour celle-ci j’y reviendrais demain…ce sera un autre jour et peut-être un autre regard 😉

  9. Voilà une utopie bien… noire et oppressante : le cadrage, la symétrie, le “grain” de l’image donnent une impression de vibration qui lui apporte encore plus de force. Une très belle image, à mon sens parfaitement interprétée.

  10. Comme JMS: réverbère un peu centré, mais le rendu général, la façon dont ces silos sonr pris compensent largement. J’aime beaucoup

  11. Pour le titre, je ne sais pas, mais la photo ! 🙂

  12. Elle me plait beaucoup cette photo, elle me fait penser à la tasse à poil de Meret Oppenheim par sa texture.

  13. J’admire…

  14. Excellent ! Titre idéal évoquant pour moi les utopies concentrationnaires de SF: ‘1984’, ‘Brazil’.. (@ Yves : une utopie peut être négative, donc noire et oppresante)

  15. Enfin Flo…j’ai trouvé (très bien ton truc de s’éloigner…j’ai déplacé mon écran et voilà ). En fait ce qui me gène c’est les traits sombres sur la partie bombée des cylindres… c’est traits noirs perturbent ma lecture de l’effet volumique, en particulier celui dans l’axe du réverbère…c’était pas grand chose en fait 😉

  16. J’aime le rendu de la matière des silos. Est ce que je peux toucher ?

  17. D’accord Christian B. Utopie négative = masochisme, et (ou) paranoia!.

  18. Question technique : quel est le film qui nourrit Holga ?

  19. Ca j’aime bien c’est sympa je suis assez porté sur les structures imposantes cheminées d’usines avec ciel orageux ou nuages puissant

  20. Ca j’aime bien c’est sympa je suis assez porté sur les structures imposantes cheminées d’usines avec ciel orageux ou nuages puissant c’est quand même bien le film

  21. merci beaucoup pour vos commentaires 😉

    @philippe I photofloue: incapable de répondre à ta question de façon précise, j’utilise indifféremment ce qui me tombe sous la main: Ilford FP4 125, Kodak Portra 160, Ilford Delta 400,certaines sont périmées, d’autres non ( j’achète sur EBay, le plus souvent).
    Beaucoup d’échecs, des surprises aussi, en espérant que l’appareil ne s’ouvre pas en cours de route aussi. Je laisse faire le hasard, comme tu vois ! 😉

  22. Très cohérent avec l’approche Holga !
    J’aime bien le grain de cette image…

  23. Excellent !

    Je suis fan du Holga, du grain, et des bâtiments industriels, alors…

  24. Comme d’habitude une image indéniablement signée Flo sur les teintes et le traitement mystérieux.
    Cela dit, je suis plus que dubitatif sur l’intérêt du sujet …

  25. @yvap: personnellement j’aime bien la sensation de démesure, sans parler du graphisme, mais bon, c’est complètement personnel, je comprends bien ta réticence 😉

  26. A mes yeux, le sujet est très poétique, néanmoins un peu glauque, à la Metropolis.

  27. philippe, merci, je n’osais pas parler de poésie, ou même de douceur 😉

  28. La douceur peut être terrifiante… ces silos sont très sensuels dans leur rondeur et texture, mais la sensation d’écrasement est bien là.

  29. Je comprend ce dont vous parlez, mais ça ne déclenche pas de poésie chez moi, encore trop réaliste peut-être ?

  30. Rien à dire, elle rejoint mes Best of.

  31. j’ajoute que le faux format carré est parfait. en carré on tombe sur une évidence, En 4/3, c’est tout autre.

  32. merci tinange 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.