Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
12 Commentaires
  1. Quelles postures ! Dans une vie antérieure, je crois qu’ils étaient vigiles dans une boite de nuit.
    Profondeur de champ impeccable.

  2. Un jour dans le jardin japonais à Toulouse, avec ma sœur nous nous sommes assises sur un banc et on imaginait la vie des gens qui passaient devant nous. Je trouve que cette photo pourrait nous représenter à ce moment là.

  3. Ils se font la courte échelle et j’ai l’impression qu’il y en a un qui vocifère sur l’autre, c’est un couple non ?

  4. Joli bokeh effectivement, mais il me reste une question.
    Le vignetage « tour-de-cadre » qui évite soigneusement le branchage; est réalisé d’un coup de souris ?
    Veuillez excuser, par avance, mon manque criant de culture « photo numérique »…
    Franville

  5. Joli traitement, mais je crois qu’Anna (l’oiseau du haut) veut dire quelque chose…

  6. Comme toutes les femelles, je tchatche !

  7. Ce n’est ce que je sous-entendais.

  8. Je propose une interprétation non genrée. Probablement celui ou celle qui occupe la position la plus élevée (le ou chef-fe) lance l’alarme: “‘gaffe , il y a un matou qui nous mate !”

  9. @ Franville : Oui, un coup de souris ! Pour éliminer un peu le branchage et recentrer l’image sur les deux aigrettes.
    Quant au dialogue, il manque un protagoniste sur la gauche qui est hors profondeur de champ et qui clairement défie les deux restés à l’image. C’est d’ailleurs lui qui s’en ira le dernier au fur et à mesure que je m’approche.
    Je commence tout juste à faire un peu de chasse-photo mais manque encore flagrant de technique et de patience … à suivre
    @ tous : Merci de vos commentaires !

  10. J’ai tendance à n’utiliser que le vignettage circulaire, ta photo me donne des idées.

  11. Estienne qui se lance dans l animalier. Et bien bravo car belle composition avec un bokeh d arrière plan superbe.

  12. Ça me rappelle ce dessin d’une pyramide d’oiseaux sur perchoir avec la fiente en conséquence, les rangs inférieurs peuplés commentant : quand on regarde vers le haut, on ne voit que des trous du cul et le sommet de la pyramide se gaussant d’un : quand on regarde en bas, on ne voit que de la merde. Désolé pour le romantisme de cette belle photo…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *