Dieu que la terre est basse …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
6 Commentaires
  1. Le corps devient étranger.
    MRVR

  2. J’ajouterai : on perd pied
    MRVR

  3. Et sans bedon rebondi.

  4. Bien ! À ajouter à la série des autoportraits
    XCR

  5. Dieu que la terre est basse… ou que l’homme est grand.
    Bel usage du grand angle. Et un autoportrait original.

  6. Oui, usage d’un grand angle ce qui éloigne encore un peu plus les pieds. Pour le reste, une photo plus amusante qu’autre chose ! Merci de vous y être arrêté quand même !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *