Virée jurassienne et météo du lieu.




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
4 Commentaires
  1. Et un format ainsi qu’un traitement fort bien choisis pour mettre en valeur cette sublime cape céleste.

  2. Un ciel bas et lourd de menaces, j’adore !

    … Une cape, Je dirais même plus, une courtepointe !
    Franville

  3. du plus bel effet; bravo!

  4. Sur l’écran de mon téléphone, j’ai d’abord eu la vision d’un tsunami qui s’abattait sur le Jura.
    Beau contraste entre la douceur des lignes du sol et le tumulte du ciel. J’aime également beaucoup la lumière sur la prairie et sur les bois.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *