… et ce jour-là c’était brumeux à lagatjar




berouette

photographe très amateur.
9 Commentaires
  1. Un temps à mettre les photographes dehors.

  2. Superbe ambiance pour une arrivée de korrigans.

  3. Ah, Camaret, la chapelle de Rocamadour, la Tour Vauban, la pointe du Toulinguet et le manoir de Pen Hat, au bout de cette route… Quelque part dans cette brume se tient “la vérité du monde” (St Pol-Roux).
    La brume ici abolit le contraste violent entre les mégalithes et le lotissement.
    Après, sur le plan technique, peut-être un panoramique, le tout en haut et le tout en bas ne servant pas à grand chose ?

  4. Pas d’accord cette fois ci Matou, un panoramique n’aurait pas permis de donner cette impression d’un hameau littéralement noyé dans la brume.

  5. J’aime beaucoup cette ambiance et comme le dit si bien RV, un temps à mettre tous les photographes dehors. Pour ce qui est du panoramique, j’aurai peut-être un peu réduit le bas mais le halo de lumière dans la brume est important pour l’ambiance de l’image !

  6. Pour moi le cadrage est parfait. Sans la lande et ses reflets et le ciel embrumé, le motif central, la vue du village et des menhirs, deviendrait seulement anecdotique. Ce qui serait dommage.

  7. Ce n’est pas faux, le ciel est pour beaucoup dans cette ambiance de fin du monde…

  8. pour moi, laisser le premier plan, en bas, apporte de la profondeur à ce paysage qui, sinon, serait complètement aplati par la densité de l’atmosphère.
    en panoramique, le regard se serait peut-être perdu dans cette brume, sans forcément s’accrocher au pignon de la maison, aux taches de lumière qui se reflètent sur la route ou aux silhouettes presqu’humaines des trois menhirs.
    et pour le coup, les aurait-on finalement bien vus, ces menhirs …?

  9. Très belle atmosphère!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.