Plongée dans le ravin …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
4 Commentaires
  1. Un oeil au fond de ce désordre végétal.
    Belle maîtrise des tons clairs.

  2. Entre le foisonnement et le minimalisme , c’est juste une question d’échelle , mais tu le sais et tu navigues très bien entre les deux .

  3. Le titre exprime très bien le sentiment du spectateur!

  4. Merci de vous être penché par dessus de mon épaule … et de vos commentaires sympathiques !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.