13 Commentaires
  1. J’aime beaucoup ce fort contraste, ainsi que la mise en abime avec l’écran derrière qui répète la scène.
    Par contre, les blancs sont cramés, ça fait de gros aplats vu de chez moi :/

  2. oui en effet ; en fait c’est un peu le hasard, un gros flash pas prévu s’est déclenché et m’a cramé l’image, le fort contraste rééquilibre l’ensemble mais ne sauve ni le dos ni la joue

  3. Ni le reste… veux bien me sacrifier pour passer un peu de biafine 😉

  4. Alors l’Oliv… on se lâche !

  5. Mais pas du tout, je parlais de faire ça professionnellement !

  6. L’idée est très bonne mais à mon avis à recommencer parceque les angles sur le buste sont saillants et le sein trop occulté.

  7. C’est très soft, avec un côté rétro (la pose, le parapluie) et moderne à la fois (l’écran qui répète la scène)… Du coup, même si je sens bien les commentaires experts de jaly2, l’ombre me plait bien.

  8. le sein c’est un soucis, les taches aussi, je savais que j’allais me faire taquiner la dessus, c’est bien normal. Effectivement l’idee c’est ibne lke melange des genres, le parapluie et l’ecran lcd, je vois juste qu’il faut que je travaille un peu ; merci a tous de vos comment meme pour la biafine, c’est presque etrange qu’on ne m’en parle pas plus 😉

  9. euh, pour la biafine, j’espère n’avoir choqué personne par cette petite remarque coquine.

  10. Certes! Moins choquant que l’huile d’olive! 😉

  11. @ L’oliv : .. choqué ? en tout cas, pas moi : je n’ai jamais compris comment (et pourquoi) une photo de nu ne devrait éveiller, de nos organes, que l’oeil de l’esthète ! Cette photo m’a éveillé de tous côtés, je le confirme sans pudeur, avec ou sans le sein de la mignonne !

  12. assez d’accord avec Christian B. 🙂 sauf quand il s’agit de “tous côtés” ! 😉 (je suis tout de même une femme 🙂
    sinon, la biafine n’a pas trop d’effet sur ce qui est cramé…mais plutôt sur les légères brûlures!

  13. pour tout vous dire j’espérais, en lui demandant de s’assoir de cette façon, porter un peu d’imaginaire de plaisir, heureusement qu’un nu même un peu poli n’éteint pas complètement la fibre sensuelle

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.