GBertrand

Susan Sontag : "Une photographie passe pour une preuve irrécusable qu'un événement donné s'est bien produit."
11 Commentaires
  1. Styx ligérien ?

  2. En quelque sorte oui, la Loire transformée en fleuve infernal grâce à la citation du tableau de Böcklin : “l’île des morts”, installé face à un village ligérien appelé la Bohalle.

  3. Une pixellisation à outrance utilisée comme argument esthétique ou le ciel et l’eau se confondent . On pense aux dessins noirs de Hugo … et au vol incrémentiel des étourneaux…
    Très belle photo – ouverte à l’interprétation…

  4. J’ai eu ma période “traitement violent” et il m’en reste quelques images mais je les regarde maintenant sans émotion. Mais j’aime le cadrage et l’idée du dessin dont parle Brigitte …

  5. Je reconnais avec vous, Brigitte et Estienne, que le traitement est un peu brutal.
    J’essaie de “traduire” en ce moment sur LVG des images d’une série en couleurs.
    Et le résultats me surprennent souvent !
    Cette image à l’origine était très douce en couleurs. Est-ce la raison pour laquelle elle a servi à illustrer la couverture d’un roman paru chez Actes Sud ? En noir et blanc, connaissant les réactions, elle n’aurait probablement pas été choisie.

  6. Avec une “encre” qui va bien avec le sujet

  7. GBertrand, le traitement très … ” expressif” de cette photo me parait tout à fait adéquat… Non seulement je ne suis pas contre cette liberté de ton , mais je la revendique!

  8. Merci pour tous vos retours !

  9. J’oubliais. Quel était le titre du livre chez Actes Sud ?

  10. “Roman de l’au-delà” de Matthias Politycki.

  11. Je ne connaissais pas. Les informations recueillies sur Internet me laissent penser que le choix de cette photo était judicieux.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.