Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
15 Commentaires
  1. Ni la mouche !

  2. C’est vrai.
    Le merle, le chat et la mouche, cela aurait pu être le titre d’une fable.

  3. C’est bien clair pour un merle et même pour une merlette ! Décidément, je n’aime pas les chats … Un peu de vignettage n’aurait pas nuit au sujet …

  4. Une autre version en renforçant le vignettage qui était déjà présent.
    J’ai pensé à un merle, sans être plus convaincu que ça parce qu’il y a plusieurs couples dans les parages et pas d’autres espèces de cette dimension.

  5. Un peu de douceur dans ce monde de noirceur : vignettage mais douceur ! Là, tu as confié le curseur à un catcheur !

  6. Nouvelle version, le catcheur s’est adouci.

  7. Voilà, c’est comme dans la cuisine, juste remonter un peu les bords de la tarte pour ne pas laisser s’évader la migaine comme on disait chez moi (ici le regard de l’observateur)… 🙂

  8. C’est bien même si on y laisse des plumes.

  9. Comme d’habitude je milite contre le vignettage, du moins s’il est appuyé. La photo d’origine est satisfaisante de ce point de vue (enfin du mien !). Le problème est toujours le même :que veut-on mettre en valeur ? En N&B, on ne peut guère compter que sur l’opposition clair/foncé (et à la rigueur sur des différences de rythme, de texture). Donc on peut choisir un oiseau clair sur des végétaux f

  10. Foncés ou le contraire (plus difficile). Après, il faut évidemment travailler les plumes. Un bon truc :vérifier que la photo soit lisible même au format d’une petite vignette.

  11. Dans la version originale, j’avais déjà légèrement vignetté pour compenser la faiblesse de l’objectif dans les coins.J’ai poussé le bouchon trop loin dans le version 2.
    Je retiens la suggestion de la petite vignette.

  12. Je vois d’autres plumes en bas : il y a d’autres morts en dessous ?

  13. Non, ce sont des plumes qui viennent du même oiseau.

  14. Du coup, elles interfèrent et me gênent un peu.
    Puis, pour l’avoir exercé également, je reste sceptique devant cet exercice (classique) de la prise de vue mortuaire.
    L’attirance est morbide, non ?
    Et photographiquement c’est une telle joie de pouvoir saisir (souvent si difficilement) un oiseau vif…

  15. Tu as raison. Pas de plaisir morbide cependant, juste un rapprochement humoristique avec la vague de véganisme qui s’étend en ce moment

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.