Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
11 Commentaires
  1. Belle photo de frontière, avec un gabelou à la pose élégante. J’aurais obscurci la partie claire en haut à gauche de la tête pour bien mettre en valeur le personnage. L’image est énigmatique, comme je les aime, mais on aura probablement l’explication !

  2. Merci .
    J’ai tenté de mettre en valeur le personnage en éclaircissant au dessus de sa tête à gauche. Problème, cela fait ressortir un personnage qui parasite un peu la photo.
    Pas d’énigme particulière, rien à voir avec Blow up. Mais ça me fait plaisir que cette image puisse donner lieu à cette impression.
    La déambulation dansée se déroulait dans le jardin du Prieuré Saint Cosme à La Riche près de Tours, qui fut résidence de Ronsard. Le personnage photographié ici n’avait pas suivi , pour un temps, le cortège emmené, un peu à l’écart,par les danseurs et s’était posté là, devant ce portillon de jardin, en attendant son retour.

  3. Je pensais plutôt obscurcir pour qu’il y ait une homogénéité du fond derrière la tête claire. L’ensemble semble avoir été éclairci… Je préférais la première version. La scène est expliquée, mais la pose du personnage ainsi que le contraste entre la vacuité du premier plan et la luxuriance du fond font travailler l’imagination.

  4. J’aime beaucoup cette composition très centrale et la pose du personnage.

  5. J’avais mal lu la proposition initiale de Blagapart. Une 3ème version qui va davantage dans son sens.

  6. La pose est mystérieuse, le lieu étrange, et l’effet rendu a un côté polar, renforcé par cette symétrie qui semble faire du personnage le centre du monde.
    Le retour d’Agatha ?

  7. Miss Marpple ?

  8. D’une manière générale, la masse noire accolée au cerbère me pose problème alors qu’on pourrait tamponner en utilisant une multitude de “masse” végétale ce qui donnerait un environnement plus normal à notre gardien. Pour ce simplifier la manœuvre, un calque du haut du corps par copier puis on tamponne sur l’arrière-plan et on recolle le claque que l’on a pas bougé d’un iota …

  9. Avec LR pas possible de procéder comme Estienne le propose. J’ai éclairci la partie sombre qui a révélé, pour partie une porte dans l’esprit des lieux, puis j’ai tamponné le personnage qui me gênait pour reconstituer les pilier en pierres supportant cette porte.
    Pas parfait, mais ça me convient mieux.
    Un travail minutieux difficile à exécuter avec la souris. Je crois que la console Loupedeck serait un investissement intéressant pour ce genre de travail (http://www.lemondedelaphoto.com/Loupedeck-prise-en-charge-du,15626.html)

  10. Autre version: j’ai éclairci le personnage qui fait fasse à la “gardienne” , ce qui met en scène un affrontement illustrant le titre de la photo.

  11. La passante rejetée dans l’ombre m’allait bien. Elle rendait d’autant plus mystérieux le campement de Miss Marple. La police a besoin d’ombre pour faire la lumière.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.