Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
13 Commentaires
  1. Superbe! Très picturale avec ces matières et ce contraste .

  2. L’abstraction à l’assaut du paysage.

  3. Renversant ! Suis un peu perturbé, mais ça ira!

  4. Inasseretni teffe.
    Uae’d égrahc tnemiarv tse egaun el.

  5. ¡ ???? u??q s??? ?s?,? s??W

  6. Jean Fraipont et Matoufilou je ne comprend pas bien , vous y voyez un retournement?

  7. Je vous laisse réfléchir au bon sens de ma photo mais il me semblait évident … je pars une semaine goûter d’autres saveurs dans une autre langue … et dérouiller mon index droit sur nos machines favorites !
    Merci de vos avis renversants et sympathiques !

  8. @Henri : oui, j’y ai vu d’abord un retournement, et puis oui, et puis non. Kandinsky est passé par là !

  9. J’ai d’abord cru voir (sur mon smartphone…) des arbres un peu cramés au premier plan puis un morceau de terre, puis le ciel. Puis je me suis souvenu de mes cours d’hydraulique, avec passage du laminaire au turbulent. Bref, c’est une belle abstraction, qui peut se lire de bien des façons et qui fournit une sorte de modèle de photo en trois parties horizontales.

  10. D’abord un reflet. Mais la peau de l’eau au-dessus , immobile ?…
    L’écume… la vague, le jet?… ::::Mais oui parbleu… Henri a deviné . L’envers… Un bord de lac , et le saule au bord du lac…
    Anyway… Bravo Estienne !

  11. “Passage du laminaire au turbulent”… Que c’est bien dit !
    Merci Blagapart et merci Estienne pour cette jolie formule et pour cette jolie vue pas si etnasrevner que cela.

  12. J’adhère totalement: cadrage, lumière, matière, mouvement. Excellent.

  13. “Laminaire puis turbulent” … regards étranges et interprétations renversantes mais, non, ce n’est que de l’eau au point de rupture sur les chutes de Montmorency au nord de Québec sur la rive gauche du St Laurent, des chutes plus hautes que leurs célèbres voisines sur la frontière au sud mais moins larges … merci d’être venu vous mouiller aussi un peu avec moi et de vos commentaires !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.