blagapart

longue histoire...
8 Commentaires
  1. Voici un plié en deux original et qui me paraît fonctionner : composition générale, contraste entre le gris du haut et le virage du bas, agencement des vignettes de la partie supérieure constituant elles-mêmes un triptyque… La partie haute met en valeur la partie basse, tout en introduisant des éléments de complexité et d’étrangeté. C’est le même mais différent ! Bien vu.

  2. On joue à retrouver les pièces du puzzle qui ont parfois subi un chassé-croisé ! Un travail intéressant mais la question est excellente : où donner de l’œil ?

  3. Un sépia contrarié où la lumière semble surgir de l’eau. Puis une exploration méthodique de ce qui fait un paysage – sévère et hivernal – . Marée basse, granit, éther… Le clocher tente une élévation mais ne s’élève que pour replonger dans la masse nuageuse.
    Le titre renvoie à une interrogation sur le sens et le côté périlleux du choix , ou l’absence de hiérarchisation du regard…
    …Pour cette écriture fragmentée de la photographie, j’aurais commencé par Anatomie de.. . mais je ne sais pas de quoi.

  4. Face à cette construction, l’oeil ne cherche pas d’abord à se poser, il part du bas pour remonter vers le ciel.

  5. Comme Mr Hr… les clochers agissent comme des flèches à suivre…

  6. Un très beau parcours visuel !

  7. Merci à tous !
    C’était une photo “expérimentale” et vos réactions sont plus positives qu’attendu. En fait, je ne sais plus trop comment faire des paysages, un peu comme si le paysage était désenchanté pour moi. Mais j’ai peur que les variations un peu formelles comme celle-ci ne soient que des impasses…

  8. U8n printemps un peu précoce pourrait il réenchanter ton paysage ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.