Un peu de vie et de chaleur pour compenser le refroidissement climatique en cours (dixit Mr. Tweet)…

Ceci encore : Spyke a remis hier en avant deux photos d’Eric Boumard-Charrier que je n’avais pas vues à l’époque et que je trouve très jolies. Particulièrement La Roche du bien (ici), qui est d’un érotisme consenti et serein que j’aime beaucoup.

La photo que je présente ci-dessus n’a rien à voir quant à la facture, mais je la leur dédicace à tous deux.




Matoufilou

De retour après une longue absence. C'est le propre de ma déjà longue histoire avec LVEG. J'ai commenté, abandonné, puis posté, abandonné… C'est mon rapport à la photo en fait qui n'est pas simple. Ce n'est qu'une toute petite partie de ma vie mais en moi comme une tâche aveugle.
7 Commentaires
  1. Superbe photo de flou délicieusement érotique sur une des phases du vêtir de ces dames. J’en suis toujours un spectateur assidu ! J’aurai juste assombri le coin supérieur droit pour retrouver l’ombre qui enveloppe la partie basse

  2. Le parti pris ici, c’était aucune retouche. Garanti 100% naturel !
    le flou, en haut à droite, qu’on doit au mouvement du bras gauche, me semble participer de cet ensemble aérien et fugitif.

  3. Belle douceur du grain.

  4. Un très beau travail !

  5. Sensuel et plein de naturel… et d’accord pour ne pas faire de retouche ici.

  6. J’aime beaucoup la partie basse, moins le haut qui est un peu trop confus à mon goût. Comme l’intention était d’illustrer le mouvement, ma remarque est un peu bête…

  7. Est-ce le sujet qui bouge ou le regard du photographe qui ne parvient pas à se fixer ?
    Les deux mon capitaine, la captation d’un geste très fugitif produisant un trouble érotique, donc une confusion du regard.
    Merci à tous.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.