Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
15 Commentaires
  1. Belle mise en forme, très bel effet de brume dans les arbres, mais presque gêné par la présence des promeneurs, qui m’empêchent ici de rompre sereinement “en visière à tout le genre humain”.
    C’est que j’ai pris goût à ces face-à-face tendus de tes forêts avec elles-mêmes !

  2. Assez d’accord avec le Matou. A mon avis, cette forêt embrumée se suffit à elle même.

  3. waoouuh !!!

    C’est superbe…
    cela pourrait faire un superbe tableau !!

    je vois que je suis encore très loin en qualité ett compo sur mes NB, je vais y travailler

  4. Douceur et force, très bien associées ici !

  5. @ Matoufilou et Mr HR : il est vrai que j’invite rarement du monde sur mes photos mais j’avais besoin d’une échelle comme référence qui justifie “les géants”. Comment mettre en valeur cette cathédrale végétale et ses dimensions sans ma femme et son amie ? Je pense au contraire qu’elles sont indispensables dans cette image … et plus encore ailleurs … 🙂

  6. en effet, l’ajout lointain de l’humain contribue à grandir cette forêt et nous donner une idée gigantesque de ces arbres!!

    bien vu!!!

  7. Je crois que la largeur du chemin suffisait à donner l’échelle.
    STP que cela reste entre nous, aucun problème personnel avec madame et sa copine.

  8. Alors peut-être aurait-il fallu attendre encore quelques mètres pour éviter le tronc qui cisaille le personnage de droite…

  9. Les promeneuses ne me gêne pas, quoi de plus naturel qu’un sous-bois pour faire les promenades. De plus l’échelle est bien représentée pour admirer ces géants.
    En tout cas ”chapeau bas Mr ” Personnellement il me reste du chemin à faire!.

  10. Superbe comme chaque fois !
    je comprends la présence des personnages pour donner l’échelle,mais ça enlève,pour moi, une grande part de poésie et de mystère .
    Tes photos de sous bois sont de très beaux déclencheurs d’imaginaire.Tout un univers onirique et fantastique, ici c’est aussi le cas , mais des qu’on distingue les personnages ,on reviens immédiatement au réel, mais un très beau réel .

  11. Une belle image, avec ces deux personnages, qui illustrerait parfaitement Les Contes de ma Mère l’Oye.

  12. Toujours aussi beau, même deux jours plus tard !

  13. @ tous : merci de vos avis et de vos remarques. La prochaine n’aura besoin d’aucune échelle pour exister : publication cette année peut-être ou alors la prochaine … 🙂

  14. L’impression de retrouver la photo d’Henri (brumes du Meygal) sous un autre point de vue. Je te suis volontiers sur ce chemin et dans cette ambiance.

  15. Très belle photo et vous en avez tout dit.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.