Le crabe ici n’est pas le sujet, mais l’objet.




Matoufilou

De retour après une longue absence. C'est le propre de ma déjà longue histoire avec LVEG. J'ai commenté, abandonné, puis posté, abandonné… C'est mon rapport à la photo en fait qui n'est pas simple. Ce n'est qu'une toute petite partie de ma vie mais en moi comme une tâche aveugle.
12 Commentaires
  1. Ce côté (bien) penché veut annoncer le piqué, sans doute.
    Pour être plus lisible, peut-être aurait-il fallu éclairer plus le crabe et, pour centrer l’action, couper à droite le VA 504765.
    Belle idée, sinon.

  2. Bonjour,

    “Cet objet obscur du désir” revient à son port d’attache…

  3. Je n’ai trouvé le crabe qu’à la lecture du texte … donc la photo ne fonctionne pas : trop sombre et peu visible. D’accord avec GB pour rééquilibrer de façon adaptée les lumières pour le sortir de l’ombre … ce que JMLG résume très bien !

  4. @ GB : J’étais parti initialement sur un format carré, mais je trouvais qu’on perdait une partie de l’atmosphère et de la tension souhaitées. Une autre option aurait été un format très vertical, intégrant le duel dans le duel des deux bonshommes sur leurs bateaux. A revoir.
    @ JMLG et Estienne : V2 en seconde ligne. Est-ce plus clair ainsi ?

  5. Et voici la V3 possible… Règlement de comptes à OK Korral !

  6. Ma préférence va vers le format vertical même si on peut regretter la disparition de l’immatriculation vannetaise. Je trouve que la lecture en est plus aisée.

  7. L’avantage de ces nouvelles versions est que l’on n’a plus besoin de chercher le crabe ! Je resterai sur la version horizontale qui est plus descriptive mais j’aurai un peu vignetté l’image pour mettre une ambiance un peu plus sombre pour ce roman noir. D’autre part, je cherche le port où a lieu l’affrontement et je proposerai bien Sarzeau à Belle-Ile …

  8. D’accord avec Estienne, la 2 est plus lisible.

  9. Merci à vous pour vos commentaires et propositions pertinentes d’amélioration.
    C’est bien à Belle-Ile, Estienne, et bien à Sauzon. Bravo.

  10. La 2 …

  11. J’en pince plus pour la 2

  12. Et pour en finir avec cette histoire, il advint que le crabe, accaparé par le photographe, en oublia de regarder en l’air, si bien qu’il manqua de peu le sort qu’il venait de réserver aux restes de la daurade qui l’avaient fait sortir de l’eau… Excellente daurade d’ailleurs, mangée à peine pêchée dans sa croûte de sel avec un petit vin blanc liquoreux. Un bon souvenir !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.