13 Commentaires
  1. Superbe composition et quelle subtilité dans les gris !
    Comme j’ai du mal à identifier ce qu’on aperçoit dans la lucarne et que la définition m’apparaît un peu trop précise par rapport au reste, ne s’agit-il pas d’un élément “ajouté” et lequel ?

  2. GBertrand: Non, rien d’ajouté ni remplacé. Photo prise près du cloître de la cathédrale d’Albaracin. Comme dans de nombreux monuments historiques d’Aragon, les vitraux sont faits d’une fine plaque d’albâtre qui filtre la lumière de douce manière. Ces motifs sont donc les irrégularités de la matière minérale.

  3. Encore mieux alors !

  4. Un visage ravagé

  5. Mr HR: ?

  6. Dans ces irrégularités, je vois dans le coin en bas à droite un oeil, qui est comme arraché dans le coin en bas à gauche. Le tout prenant des allures de gueule cassée comme on a pu en voir à l’occasion de la commémoration du centenaire de l’armistice.
    Impossible de me défaire de cette impression à chaque fois que j’observe cette photo.

  7. Mr Hr: une lecture dans les veines de l’albâtre comme d’autres dans les taches d’encre… “test de Rorschach” en quelques sorte!

  8. L’œil étant dans le cloître et regardait HR…
    Composition intéressante et qui met en valeur cet étrange œil.

  9. J’espère que cette lecture ne m’enverra pas en HP !

  10. Si le pauvre Caïn n’était allé qu’en HP, Monsieur HR…

  11. Ce vitrail d’albâtre est magnifique et j’y vois aussi Quasimodo dans le quart du bas à droite mais il y a aussi ces voûtes mises en valeur par des gris soyeux … que du plaisir !

  12. C’est vrai que le regard a tendance à partir du coin bas à gauche pour remonter dans les voutes et redescendre pour finir sur le vitrail.

  13. Merci pour vos regards et commentaires.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.