Maryse était “une ancienne” de la rue de la Cossonerie (entre Sébasto et les Halles).
Elle y revenait quotidiennement pour faire  prendre l’ air à son chien.
Elle habitait alors, en 1984, rue Rambuteau, “toujours le 1er.”

( en écho aux pieds de “Dance Floor” de M. HR.




maria

photographe
7 Commentaires
  1. Un nouveau petit pas de danse…

  2. J’entends l’écho, un peu déformé mais bien chargé de la mémoire d’un quartier.

  3. Bonjour,

    Un chien qui se cache sous les jupes de sa “mère” ?

  4. Un charme presque sociologique et humain indéniable … L’humain dans ce qu’il a de plus modeste mais tellement humain : une belle image !

  5. Pas fan du cadrage, et en même temps il participe du charme de cette photo, modeste, simple et efficace.

  6. Et oui, Matoufilou, je n’ avais pas de Blad à ma disposition, lorsque j’ ai fait cette photo …

  7. ?? Blad ??

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.