Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
14 Commentaires
  1. et du tourment ?

  2. Bonjour,

    Le tourment a mis cet escargot dans un piteux état…

  3. Comme une vague pétrifiée dans la moitié supérieure (qui pourrait faire une image autonome). J’aime bien l’éclairage et le contraste dans cette zone, par contre je trouve l'”écaille” du premier plan un peu trop lumineuse.

  4. Je suis également pour un ré-équilibrage des valeurs. Ce qui est mis en valeur n’est pas vraiment le plus intéressant.

  5. Chouette image conceptuelle !

  6. @ JLB et Blagapart : un écart de luminosité qui ne me semblait pas rédhibitoire … Je vais me pencher sur cette lumière un peu excessive et voir ce que je peux améliorer …
    Merci à tous de vos avis !

  7. Idem JLB et Blagapart. Le sujet est intéressant, mais la lumière un peu vive sur le bois transverse du milieu.

  8. Après correction selon vos avis, qu’en pensez-vous ? 🙂

  9. Personnellement, je préfère. Tu es parvenu à atténuer la lumière trop vive tout en conservant les nuances des zones moins claires. Impeccable.

  10. La seconde sans la moindre hésitation, plus équilibrée!

  11. D’accord avec le matou et JLB, un beau rendu de la matière.

  12. J’y vois comme une espèce de gargouille flamboyante.
    Un profil droit dont on aurait coupé le nez. L’orbite et un certain rictus y sont, eux, bien dessinés. Une chevelure “à la punk”. Un cou presque gracile.

  13. Bonjour,

    Pour le chien du “punk”, voir “Le gardien de l’étang”…

  14. L’avantage de ces formes relativement abstraites, c’est de provoquer l’imagination et la rêverie.
    Merci à tous de vous être intéressés à ce morceau de bois flotté gisant parmi beaucoup d’autres sur cette grève lointaine et de vos avis toujours enrichissants !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.