Castello près de l’Arsenal / Venise




18 Commentaires
  1. Jolie lumière. Le cadrage me gêne. La rambarde et son ombre font obstacles à mon regard qui a envie la personne qui marche sur le quai dans la lumière. Plus un air “tassé” dans le haut. Ça manque d’équilibre pour moi.

  2. … qui a envie de suivre la personne…

  3. Expressionisme vénitien…Excessivement contrastée. Théâtralement au point!

  4. Bon c’est pas l’arsenal mais c’est enfin une vue originale de Venise bravo

  5. Elle me semble bien composée avec des éléments bien mis en valeur par le contre jour…mais bien à l’étroit dans ce cadrage très serré…l’auteur veut-il nous faire ressentir quelque chose côté espace?

  6. Toujours un retirage après scan du négatif.
    @ Camille Crettol: c’est vrai, c’est une approximation. Pour être précis Campo San Martino au premier plan, puis Fondamenta di Fronte. L’entrée de l’arsenal est au fond.
    @ jb81: une époque où, dans cette ville sans voitures, j’aimais bien observer le rythme engendré par le déplacement des marcheurs dans l’espace.
    @ Brigitte. C’est un peu ça oui; Venise comme une scène avec différents acteurs en mouvement, et l’impression d’avoir un peu partout des sorties “en coulisses”.
    @ Tristan. Conscient des imperfections mais heureux de pouvoir restaurer grâce aux outils numériques des images que je n’avais pas pu tirer de cette manière en argentique.

  7. Une image très graphique qui émerge du flot des photos vénitiennes. Un contre-jour violent mais qui se justifie pleinement, les personnes servant juste de ponctuation : bravo !

  8. Moi, ça me plait bien, ça correspond avec mon expérience personnelle de cette ville si particulière.

  9. Labyrinthique à souhait…

  10. Beaucoup de force, loin des clichés mièvres de cette ville!

  11. Une photo qui ne laisse pas indifférent. On se promène dans l’image en s’habituant à l’étroitesse..Quelle ambiance !

  12. C’est certain, on sort des clichés traditionnels sur Venise et, quelque part cela fait du bien, un joli zigzag des passerelles mais, un peu claustrophobe de nature, j’étouffe un peu dans cet environnement….

  13. Merci pour vos passages et avis.

  14. Très belle réussite graphique, surtout que Venise ne s’y prête guère. La lumière est à la fois tranchante et subtile, avec un arrière-plan qui renvoie en douceur aux lignes du premier plan. Le passant passe où il faut et accentue le dynamisme de l’ensemble.
    Tirage subtil où le travail ne se fait pas sentir.

  15. J’adore ce graphisme à la Cartier-Bresson

  16. @ blagapart : à Venise comme ailleurs, tout photographe qui se respecte ne peut que fuir les clichés. Je trouve que cette ville est d’une telle densité que chacun y trouve sa propre matière. Je pense à des images aussi différentes que Jean Mounicq et Jean Noël de Soye par exemple.
    @ JMP: c’est sympa mais la référence est un peu écrasante tout de même 🙂

  17. La longue focale renforce l’aspect “microcosme” propre à cette ville.

  18. OK avec tout le monde sur le point de vue original. C’est une Venise vivante.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.