Eric Boumard-Charrier

Si je photographie en chemin, je sais que j'aurais tenté une part du difficile... « Une respiration, pour moi, un mouvement presque vital, prendre une photo, un geste pourtant démocratisé, généralisé et banal aujourd’hui, sauf pour quelques uns… Des milliers de kilomètres parcourus, de reportages sociaux, à des instants de vie dans la rue, des photos et toujours ce lien à l’appareil, l’œil, une extension de mon regard, un fil tendu . J’observe, j’écoute, je laisse la place à l’instinct, ces moments magiques offerts… Jamais lécher, toujours le plus proche du naturel, de cette vérité à l’état pure…capturer l’instant ! »
11 Commentaires
  1. “La matinée” Christine Sévres, Jean Ferrat.

  2. Très belle photo, de même que l’association musicale proposée par Monsieur HR

  3. La position des mains renvoie au tête à tête des bovidés; l’ambiance est plus à l’affrontement qu’à la romance. Les omoplates, les ailes de papillon, les bretelles blanches, tout forme couple. Mais le climat semble lourd.
    J’aime beaucoup cette photo, même si j’aurais préféré le personnage un peu plus à droite pour mieux faire parler l’arrière-plan.

  4. J’aime l’atmosphère, le virage, je pense que le piquet à droite peut être supprimé pour décentrer un peu plus le sujet comme le propose blagapart.

  5. D’accord avec les deux coms précédents … mais j’imagine que parfois on n’a pas le temps de recentrer… Belle photo néanmoins!Si hivernale… Réchauffée la dame!

  6. Au-delà de l’aspect esthétique (personnellement je verrais bien un 3/2 à gauche, qui éliminerait tout juste le poteau) je trouve cette image intéressante car elle nous propose un certain nombre de signes (que Blagapart a listé – j’y ajouterais la tension des mains) qui sont autant d’entrées pour des lectures possibles, y compris contradictoires. Le titre ajoute son grain de sel! Une image sur laquelle on revient…

  7. Cette photo accroche vraiment. C’est un magnifique portrait même si on ne voit pas le visage de la dame.L’arrière plan est dans la brume et c’est très bien. Pour les 2 bovidés ( qui vont en venir aux cornes) et le titre, l’arrière plan peut très bien symboliser l’hésitation de la dame entre 2 amants.

  8. J’aime beaucoup cette image et d’abord le contraste entre la personne toute en tension et le fond tout en douceur automnale. Certes, la dame juste un peu plus à droite aurait été meilleur à mon sens mais cette photo me parle.

  9. Je ressens plus de tension que de douceur dans cette image. Même les vaches ont l’air de s’affronter !
    Mais la position trop à gauche de la femme me gêne. L’arrière-plan compte autant que le 1er.

  10. Belle ambiance. Une photo très bien pensée. Bravo

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.