JLB




16 Commentaires
  1. Une diagonale lumineuse et réellement vertigineuse.

  2. Vertigineux à coup sûr ! La lumière rasante sur la crête souligne superbement le relief et accentue la sensation initiale !!!

  3. Paysage spectaculaire tout en nuances de gris.
    Au centre, ça manque un peu de piqué mais ce qui me gêne le plus, ce sont les constructions qui penchent.

  4. La lumière qu’il fallait (limite cramée) pour mettre en valeur ce magnifique site. Je pense que les détails assez graphiques de culture en espalier sur les parties ombragées mériteraient un petit peu plus de clarté.

  5. Ouh là !! JLB s’est mis au parapente ou au drone ? On va avoir du mal à suivre !

  6. J’ai essayé de prendre en compte vos remarques dans la deuxième version:- un peu plus de clarté et de netteté sur les terrasses de canne à sucre (surtout celles situées à la verticale du village) – perspective redressée, mais pas totalement sinon l’effet que vous qualifiez de “vertigineux”, du à la vue en plongée, diminue.

  7. @ andreroques: 🙂 ni l’un ni l’autre. Tout simplement d’un solide sentier ancré sur une arête!

  8. Je n’étais pas gêné par la gite qui affectala 1ère version et le contraste me convenait également mieux.

  9. Formidable !
    J’apprécie la nouvelle perspective,qui m’évite d’avoir trop le vertige, mais les valeurs de la version initiale offrent plus de richesse.

  10. Si j’évoquais la gite, c’est parce que cette arête a quelque chose d’un navire.

  11. Merci pour vos regards. C’était intéressant de tenter une visualisation des remarques sur le tirage. En ce qui concerne mon choix personnel définitif, je pense que je vais rester très proche de ma première version. Je préfère en effet garder mon cadrage initial qui est celui de la prise de vue (la correction de perspective fait disparaître une partie de l’arbre à gauche); il restitue le point de vue plongeant et la profondeur, et l’impression d’une proue de navire sur la houle des montagnes, image que je partageais avec Mr HR avant même qu’il en parle ici. Même chose pour la clarté sur les terrasses à quelques retouches près. Pour moi la manière de trouver le bon équilibre entre les exigences de l’image et la traduction des impressions et émotions ressenties sur place.

  12. @ Tristan: Merci! j’ai déjà mis de côté quelques “caminhos” comme publications prochaines.

  13. Une photo qui éclaire judicieusement l’ensoleillement sur ce piton rocheux.
    Le vertige, sans doute mais il est sans doute moins perceptible quand on y est!

    La question que je me pose c’est de savoir ce qui est à l’origine de la création d’un village aussi haut perché… Il fallait fuir quelque chose pour aller se réfugier dans un lieu aussi inaccessible!
    Belle photo s’il est utile de préciser!

  14. @ Brigitte: pas de stratégie défensive sur un territoire à l’histoire relativement récente, mais une exigence vitale, celle de garder libres les rares espaces cultivables (fertiles et alimentés en eau): le fond des vallées, les pentes abruptes aménagées en terrasses. Maisons et villages doivent se contenter des surfaces rocheuses et sans trop de pentes: arêtes, éminences, petits plateaux…

  15. Personnellement, je reste sur la première version qui me convient nettement plus avec des ombres, des vraies comme en génère un soleil rasant …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.