8 Commentaires
  1. J’aime beaucoup cette photo. Pour le moment j’ai du mal à y mettre des mots dessus, mais j’y reviendrai.

  2. Cette verrue basaltique doit être bien ancrée dans la paroi rocheuse mais cette pdv la montre en suspens au-dessus du vide et donne l’impression que ce sont les herbes qui s’épuisent à la retenir. Entre pesanteur et légèreté,
    Dans un conte de fées , ça serait la tête d’un ogre qui émerge de sa grosse pelisse…

  3. Son emplacement dans le cadre équilibre bien l’image, et l’espace négatif situe parfaitement ce lieu.

  4. Il y a du Sisyphe dans l’air !!

  5. Je voyais un trou à la place du rocher !

  6. Comme Brigitte, une sensation de catastrophe suspendue à quelques brindilles, à quelques herbes trop frêles … Ce “trou noir” mange toute la lumière de cette nature claire et tranche de très belle façon. Une image de ces îles atlantiques que tu nous as déjà fait visiter ?

  7. @ Estienne: îles atlantiques en effet mais loin de Madère. Cette image et les 3 précédentes très récemment prises sur 2 des 10 îles du Cap Vert. Je suis sur les tirages en ce moment, il y a donc un risque d’en voir quelques autres ici prochainement.
    @ jean Fraipont: j’y avais pensé comme titre potentiel.
    @ Brigitte Estienne: ce roc était arrêté en limite de la falaise et semblait retenu par ces lianes (une variété endémique d’euphorbes) – mais la contre-plongée accentue l’effet.
    @ tous: merci pour vos réactions.

  8. Un boulet a été tiré …..
    Belle palette de gris.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.