Lavoir à charbon de Carmaux




jb81

Revenu au N&B avec le numérique...
13 Commentaires
  1. Waouh!
    Le traitement donne l’impression que le charbon a définitivement imprégné les paysage.
    La composition avec ces 2 diagonales qui structurent la photo ouvre comme une béance dans le paysage. De cette béance surgit une verticale comme un jet de béton.
    PS j’ai lu récemment un texte sur les dernières luttes sociales à Carmaux. Cet Urbex referme la page.

  2. Belle sculpture moderne. Le traitement privilégie le contraste plutôt que la richesse des gris. L’image en est frappante, mais on y perd en subtilité. Le cadrage est au poil.

  3. Impressionnante! Cadrage qui a su se saisir des ressources du lieu . Effectivement – comme déjà souligné par Blagapart – un contraste moins accentué ferait apparaître davantage le site… au sol et à gauche de la photo.

  4. Un contraste moins appuyé dissiperait le charbon ?

  5. Le charbon colle à l’image et à l’histoire … J’aime bien ce traitement un peu brutal car le ciel est à l’unisson de ces vestiges industrieux.

  6. Les friches industrielles ne sont pas toujours belles. Celle-là l’est. Quel dommage de ne pas réhabiliter un tel endroit !

    Pour revenir à la photo, je trouve le traitement un peu dur. Pas sûr que l’endroit qui parle de lui-même en ait besoin autant. Le ciel parait bien palot en comparaison et gagnerait à être obscurci, à mon avis.

  7. Les nuages semblent s’échapper de la cuve à droite de la tour.

  8. Pour bien mettre en valeur le sujet par rapport au fond, ciel compris, faire ressortir la poussière de charbon (il y en a encore), et ressentir la dureté de ce travail, à mon avis un fort contraste s’imposait…
    Que va devenir ce site après plus de 20 années d’inactivité et l’insécurité grave? A chaque fois que j’ai visité ce site, j’ai été surpris par le nombres de visiteurs et leur appareil photo…
    Merci de tous ces avis intéressants!

  9. Pour moi, le problème est que les nuages et le bâtiment ne sont pas traités de la même façon, ce qui donne un éclairage étrange, comme si l’usine était éclairée par le soleil par temps gris.

  10. @blagapart: c’est exactement la situation…il m’a fallu attendre que la lueur du coucher de soleil vienne éclairer différemment la façade du bâtiment pour la mettre un peu plus en valeur! J’ai en post traitement amplifié l’effet en ajoutant de la luminosité, du contraste et de la netteté avec le pinceau de ligthroom! Quand au ciel je l’ai traité en opposition avec la façade, plus de flou, moins de luminosité et de contraste.

  11. Un fort impact dès premier regard qu’il serait dommage de modifier. Même ces nuages fantomatiques semblent évoquer l’activité passée. Sujet et tirage me semblent être particulièrement en phase.

  12. Témoignage impressionnant de notre passé récent!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.