Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
5 Commentaires
  1. les petits personnages sont de retour sous une autre plume ! une très belle construction graphique aux nuances subtiles.

  2. Noire perdue dans la blanche …

  3. Tes beaux carrés montagnards reviennent, avec dans le sens de la marche ce partage de la blancheur vers la noirceur. Atmosphère d’époque.

  4. Un beau carré… belle présence de cet homme sur ce chemin !

  5. Merci à vous quatre de m’avoir accompagné au milieu de ce premier assaut de l’hiver et de vos commentaires !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.