taolechat

photographe par passion, mes sujets de prédilection ont des jambes ou bien des pattes
9 Commentaires
  1. N’empêche qu’il reste sagement sur le seuil de la porte. Jolie scène à contre jour.

  2. A moins qu’il ne s’agisse d’une invitation à le suivre ! Allez chavoir!

  3. Voilà qui nous change des chats mignons qui, après les calendriers des postes, pullulent (paraît-il, je ne m’y aventurerais pas!) sur les réseaux… Le début d’un roman noir… et blanc!

  4. JLB; Les réseaux… Tf1 existe et personne n’est obligé de le regarder . Les revues débiles idem. Sur “les réseaux” on peut découvrir des sites intéressants que mon circuit habituel ne m’a jamais permis de rencontrer. Exemple: “Female in Art” où l’on découvre que partout dans le monde, il y a eu, de tout temps, des femmes artistes “inconnues au bataillon ” pour reprendre une expression qui en dit long. Des informations circulent : de proximité, qu’elle soit géographique, amicale ou intellectuelle. Cela prend du temps évidemment. Cela n’empêche pas de laisser s’accumuler la pile de Monde et de Télérama pas encore lus. Ma classe d’âge vertueuse qui commence chaque phrase par “Je ne suis pas sur Facebook” invoquant a légende des chats qui pullulent , des fake news , etc …me fait penser à l’apparition du téléphone portable… dont la même classe vertueuse et distinguée se défendait avec la dernière ardeur. Idem pour les discussions sans fin sur la nécessité du lave-vaisselle ou du micro-onde. On n’est pas obligés… Mais on ne peut réduire ce qu’on ne connaît pas à ce qu’on imagine,

  5. @ Brigitte: Je ne pensais pas provoquer une telle réaction!!! ( j’aurais sans doute dû écrire “DES” réseaux). Il se trouve que j’ai eu sous les yeux un court article sur ce sujet il y a peu de temps, qui m’est revenu à l’esprit en voyant cette image. Qu’il existe des réseaux avec des contenus passionnants et des usages intelligents ne m’étonne absolument pas, et chacun est libre d’y consacrer le temps qu’il souhaite. Quant au fait d’adopter ou non de nouveaux moyens d’expression, de communication ou de nouvelles technologies c’est la même chose; pour la photographie par exemple, je ne pourrais plus me passer de PS et internet.
    Bonne journée. (et mes excuses à Taolechat pour cette réponse “par-dessus” sa photo!)

  6. Je suis d’accord avec JLB pour dire que la photo de Taolechat se distingue avec bonheur de la production pléthorique de portraits félins qui ne cherchent qu’à nous attendrir en jouant la carte de la fidélité.

    PS Autocritique: j’ai tendance à succomber moi même à cette déplorable manie, j’ai un peu honte mais je sais que je recommencerai.
    RePS; J’étais sur Facebook, je ne le suis plus pour la bonne raison que j’en ai été viré, sans explication, par les robots de M Zuckerberg il y a quelques jours.

  7. Facilité pas fidélité !

  8. J’ai retrouvé l’article : il s’agit d’instagram, “des millions de photos de chats y circulent chaque jour”…

  9. J’ai bien fait de publier une photo de chien … 🙂
    En tout cas, ici, une photo qui raconte une histoire et de fort belle façon ! Amoureuse qui veut être sûre qu’on la suit ? Je dis pas “oui”, en tout cas, pas tout de suite ? Deux taches noires dont une floue et l’esprit se met à gambader. Très bien fait ! Même si on peut regretter le télescopage de la queue du premier avec le second : les chats sont décidément indisciplinés …

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.