Pierre Grave

Passionné de photo depuis de (trop) nombreuses années J’ai toujours eu une préférence pour l’ improprement appelé « noir et blanc ». J’ai abandonné l’argentique depuis quelques temps mais recherche aujourd’hui dans mes tirages digitaux l’infinie variété des gris et la superbe du grain qu’on obtenait autrefois dans l’intimité d’une « salle de bain labo ».
3 Commentaires
  1. Le triathlon commence sur la plage ! Ce cadrage a mi-hauteur évoque bien le titre ! Une photo peut-être un peu grise …

  2. Au coeur de la mêlée!
    Où s’est donc arrëtée la course du photographe ?

  3. Perso, je les laisse à leur “Conquête de l’inutile”… Tout cela me paraît bien fatigant et vain…

    Il est une lecture qui fonctionne en partie… Celle du triathlète au premier plan dont la posture dirige notre regard vers cette espèce de petit nerveux à l’arrière-plan… Mais à qui peut-il bien en vouloir ?

    Une attitude qui contraste avec celle du barbu… Plus intériorisée…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.