La Ciotat – 2015




Mathias Caumont

Bonjour, c'est difficile de parler de soi, mais bon je me lance... je me suis toujours intéressé à la photographie ou à l'image pour être précis, mais sans vraiment avoir le déclic 🙂 je faisais quelque photo avec un compact Olympus, sans conviction. J'étais musicien, bassiste. Et puis en Mai 2015 j'achète mon premier reflex et là j'ai vraiment commencer à me pencher sur le sujet, technique etc... J'aime le noir et blanc et son rendu, sa texture. Je n'ai pas une immense culture photographique je connais évidemment certain maître mais j'essaie de ne pas trop m'inspirer d'eux ou de mes contemporains. A vrai dire je suis plutôt à la recherche de moi même. Voilà vous savez l'essentiel. Merci pour avoir lu ces quelques lignes, et merci d'avance pour vos critiques, remarques, ressentis. Mathias
20 Commentaires
  1. J’aime bien cette composition avec le personnage excentré et l’éclairage sur le fond, qui peut être aussi bien un terril que la surface de la lune, son terrain de jeu, ou bien son cauchemar ?

  2. @monsieurHR,son terrain de jeu, sa parenthèse ?

  3. Un tas de cailloux hypernets mais cela devient presque un défaut car on y perd le petit sujet qui rêve tout en bas de l’image. C’est le genre de photo que je ne montre pas ici car j’aurai laissé en couleurs justement la petite demoiselle pour lui permettre d’exister sur son coin de lune. (Pas forcément beaucoup de couleurs en jouant sur la vibrance par exemple …)
    Par contre, complètement d’accord avec Mr HR sur la composition et l’éclairage qui intensifie le relief !

  4. Tu ne lésines pas sur les déplacements… J’admire le traitement qui isole la petite fille suspendue sur son astre, sa planète ou son étoile…Maitresse de l’univers, quoi!

  5. @Estienne, je comprends ton analyse, mais je t’assure que la couleur n’aurait rien amenée à cette image surtout quand on la voit sur un tirage! D’autant plus que je n’aime pas trop la désaturation, surtout quand elle est partielle. Je m’explique:
    Le noir et blanc à mon sens renforce le côté lunaire et la lecture de l’image nous amène inévitablement sur cette petite fille. Et puis est ce elle qui rêve ou le spectateur? Mais effectivement si la question ne se pose pas en ces termes c’est que je n’ai pas réussi quelque part.

  6. @Brigitte David, Ah ah il faut ce qu’il faut ? merci pour avoir voyagé avec nous.

  7. Quelque chose du Petit Prince, en tout cas très onirique. Très chouette !

  8. Un traitement de la lumière qui renforce ce sentiment de vide sous les pieds de la jeune fille…

    La part du rêve est également renforcée par cette présence humaine sur ce qui pourrait être un météorite.

  9. La lune ou une étoile mystérieuse.
    J’aime bien la composition et le traitement.

  10. L’aspect onirique a été largement souligné et les moyens choisis le renforcent, le cadrage, le point de vue inhabituel mais aussi ce traitement forcé de pans d’ombres ajoutés et d’accentuation poussée.

  11. La nuit du chasseur !

  12. @Monsieur HR, ???

  13. La nuit du chasseur est un film qui met en scène deux enfants chassés par un pasteur qui veut les supprimer. Il contient des scènes dans des lieux obscurs où l’on n’aperçoit plus que la jupe de la fillette. C’est ce qui me fait faire le rapprochement.

  14. @Monsieur HR, Ah oui je connais ce film, mais je ne l’ai pas vu ?. Peut-être l’occasion de le regarder… l’histoire est assez sombre en effet. Je comprends maintenant ?

  15. Ah, ce grand Charles !!! Son premier et seul film.

  16. Love & Hate !

  17. Belle photo, qui fait rêver

  18. Laughton, mais aussi Sarah Moon (Le Petit chaperon rouge). Très joliment réussi en tout cas.

  19. Celle-ci, je l’aime vraiment beaucoup. Son potentiel narratif est formidable.

  20. Merci beaucoup,Ange.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.