Pierre Grave

Passionné de photo depuis de (trop) nombreuses années J’ai toujours eu une préférence pour l’ improprement appelé « noir et blanc ». J’ai abandonné l’argentique depuis quelques temps mais recherche aujourd’hui dans mes tirages digitaux l’infinie variété des gris et la superbe du grain qu’on obtenait autrefois dans l’intimité d’une « salle de bain labo ».
5 Commentaires
  1. rien que pour elle, c’est mimi!

  2. Un ravissement pour elle, un bien maigre public pour eux ! Une ambiance d’animation de vacances lors de la balade du soir en famille, je suppose.

  3. Vous nous avez déjà montré cette horloge sur la promenade le long de la mer : où se passe cette scène ? Il s’agissait ce jour-là d’un contre-jour …

  4. Il s’agit de l’horloge située au milieu du “remblai” (front de mer) des Sables d’Olonne où je suis fréquemment et où j’aime bien faire des photos de rue.
    Ce “remblai” est tous les soirs en été un lieu de promenade pour les vacanciers qui est peuplé de diverses attractions, musiciens, artistes de cirque…
    Ma photo a été prise assez tard (voir l’horloge) et le public commençait à se faire rare mais cette petite fille semblait une fan prête à y passer la nuit. J’ai cependant triché un peu car il y avait du monde derrière moi…

  5. @Pierre Grave: Vu la foule compacte qui s’y presse chaque soir, ce ne devait être si facile! Si vous êtes toujours dans le coin, le Festival Photo “à ciel ouvert” à l’Île d’Olonne, bien qu’inégal, vaut le détour (jusqu’au 24 septembre, mais vous avez peut-être déjà vu…)

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.