adrien pairraud

des photos au gré des moments ... de la photo ?
4 Commentaires
  1. Le fond est presque trop présent parce que pas assez flou et il brouille cette plante séchée qui s’incline dans la lumière. La difficulté est encore et toujours l’arrière-plan dans une prise en macro …

  2. Ballade contemplative pour le regard, en un va et vient du net au flou de l’ombre à la lumière. La zone claire et floue, au fond à droite est comme une autre présence contemplative.

  3. Le second plan flou comme une duplication du premier, ouvre la possibilité d’une répétition à l’infini.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.