10 Commentaires
  1. Ça me fait penser à “Paris ma rose”, une chanson d’Henri Gougaud qu’interprétait Serge Reggiani, il y était question de “soleils de craie”.

  2. … et ce ceux “qui fraternisent avec les murailles et les graffiti”.

  3. ben rien que pour çà je suis content de l’avoir postée…;-)

  4. J’adore !!!

  5. une fleur de pavé, quel délice !

  6. Très beau et poétique , même si j’aurai supprimé la bande de gauche qui attire un peu le regard au détriment de la fleur .

  7. Tout à fait d’accord avec Henri (ou éventuellement – mais ce n’est pas forcément possible – agrandir cet espace …)

  8. merci à tous pour vos coms…
    j’ai laissé la bande de gauche (qui était facilement supprimable)…parce qu’il me semble q’elle fragilise d’avantage la fleur…;-)

  9. Simplissime poétique ; vous m’inspirez Philippe : lorsque je rencontre de tels grafs’, je n’ose faire un cliché – de crainte d’être “cliché” ! En fait, cela fonctionne très bien. Et en plus, vous me faites penser à cette chanson de -M- (comme merci !) :

    “J’ai aimé une fleur
    Elle m’a appris l’amour
    Elle m’a appris les pleurs
    C’était si naturel
    J’étais tellement pollué
    Elle était tellement belle
    J’aimais la renifler

    La Fleur

    Alors je ferme les yeux
    Pour reprendre des couleurs
    Mais l’orage m’émeut
    Et le noir me fait peur
    La tristesse m’assassine
    C’est la mort qui m’effleure
    J’ai perdu c’est un signe
    Capucine ta fleur

    La Fleur”

  10. merci JeF pour ce com…;-)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.