OlivMo

Pas trop fan des photographies de couchers de soleil, surtout en couleur .... Jusqu'à présent en tous cas... Quoique, il y a quand même quelques exceptions...
9 Commentaires
  1. Aujourd’hui des architectes revendiquent leur inspiration des bâtiments agricoles… Cette fête au village d’un réalisme refroidissant, est éloquente.
    Bonne photo.

  2. Limite Beauce Sologne. Dans son dernier film, “Les premiers, les derniers” à su exploiter les grands horizons Beaucerons un peu dans le même ton de fête que celle ci.

  3. Désertion donc, puisque fête au village… Titre bien choisi; je n’ai pas de suite compris! 🙂

  4. Inquiétante quiétude. Et rien ne traîne, pas même un tas de bois, quelques poules,… Même la vieille caravane ne semble plus faire la fête depuis longtemps. Très belle photo.

  5. Même le ciel semble participer à cette extinction. Une désolation traduite par un cadrage on ne plus sobre, et l’alignement des constructions.

  6. Un constat de la désertification du monde rural en Sologne où la condition des agriculteurs n’a rien à voir avec celle des beaucerons…. Même si dans l’atmosphère des paysages il peut effectivement y avoir des rapprochements.
    Merci d’avoir laissé vos avis 🙂

  7. Je regarde attentivement cette image, où figurent des bâtiments qui ne manquent pas d’intérêt. Et pourtant, je n’arrive pas à adhérer. Et je cherche pourquoi ?
    D’abord, il y a cette grande part de ciel gris, qui banalise la vue (mais c’est peut-être rattrapable). Ensuite, je crois que c’est pris de trop loin. Trop sage.
    Je crois qu’il faut y retourner avec un grand angle et traquer les cadres qui vont sublimer ce lieu qui semble ne pas manquer de potentiel 😉

  8. @ Tristan: Dans cette image, tout est assumé et si je lis les commentaires des personnes qui sont venues laisser quelques mots, il me semble que cela peut se sentir.

    J’entends bien ta remarque et ton ressenti et je comprend fort bien qu’en cet endroit tu aurais fait quelque chose de bien différent.
    Je ne veux rien sublimer ici, je veux juste rendre compte de la manière la plus sobre la désolation, l’abandon et faire passer cette sensation, ce sentiment, cette petite musique un peu triste.
    En matière de photographie, j’essaye de ne pas trop en faire, pas d’effet de manches, pas de spectaculaire ni dans les cadrages ni dans le traitement, je le sens comme ça.
    Cela ne m’empêche pas d’apprécier des photographes qui sont à l’opposé de ce que je pratique. Pour tout dire, j’aime la différence et ton univers par exemple pour sombre qu’il soit me touche souvent.
    Merci beaucoup de t’être attardé sur cette photo et d’avoir laissé ton impression. 🙂

  9. Tout à fait d’accord, Oliv, cette photo me semble , en effet, totalement cohérente avec ton intention et c’est bien ce que j’avais ressenti.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.