Arles – St Trophime




blagapart

longue histoire...
8 Commentaires
  1. “Couvrez ce sein que je ne saurais voir” …. mais que j’aimerai bien toucher.
    C’était pas cette année? Parce que je n’en ai pas souvenir.

  2. Le sous-titre est en trop . On aurait pu croire qu’une âme charitable – l’auteur de la photo possiblement – ayant expérimenté l’installation électrique sommaire, avait prévenu la décharge fatale de ceux qui ne s’y étaient pas encore laissé prendre.

  3. Je pense aux histoires extraordinaires d’Edgar Poe.

  4. Je ne savais pas qu’il fallait une alimentation électrique pour ces jolis instruments. On ne m’a pas tout dit !
    Ou bien, effectivement, idem Mr HR !

  5. Pas très loin de la photo de Tristan, car aussi énigmatique ! Bien vu !

  6. J’ai un peu triché… la vidéo montrait des images de restauration. Avec des seins, on entre dans un monde plus mystérieux!
    @Estienne : il était temps que tu sois au courant !

  7. Le virtuel m’a tuer… :p

  8. très drôle, il fallait en effet cet instant décisif … bien vu !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.