Réglage d’un robot de traite.




Monsieur HR

Né en 1949, habite Tours (37), retraité et syndicaliste Je dirais bien que j'aime mettre mon "grain de sel" mais cette expression est déjà utilisée (à bon escient) par un autre photographe sur le blog . Je pratique la photo en pointillé, de manière un peu erratique, sans véritable style personnel nettement défini, avec un petit goût pour le flou, souvent mal maîtrisé d'ailleurs J'éprouve un vrai plaisir à dialoguer sur le blog et je pense que ma pratique, notamment celle du post traitement informatique de la photo s'est améliorée grâce à ces échanges
8 Commentaires
  1. … et ceux qui sont traits, ne sont pas celles qu’on pense !

  2. bonne photo d’un geste de travail, le tirage assez dur illustre parfaitement le propos.

  3. On est quand même très loin du Meilleur des mondes…
    🙂

  4. Merci aux visiteurs qui ne sont pas très vaches.
    Ici, l’éleveur est en train de paramétrer le robot pour qu’à l’avenir quand cette vache pénétrera dans l’installation il puisse la reconnaître et s’adapter aux caractéristiques des ses pis. Le lait est immédiatement analysé et si il contient des germes , il est évacué vers un autre récipient.
    L’éleveur y gagne en temps de travail. Mais pour être rentable une telle installation demande de 50 à 70 vaches. Les petits producteurs sont condamnés à disparaître.

  5. Merci pour tous ces renseignements incroyables dont je ne me doutais pas du tout. Mais honnêtement au lieu de tel robot aussi perfectionnés, ne serait-il pas plus intéressant d’en créer qui ne dénaturent pas le goût du lait. Je dis ça parce qu’ayant été en gîte dans une ferme, lorsque le fermier me donnait quotidiennement un bouteille de lait son gout n’avait vraiment aucun rapport avec celui insipide commercialisé aujourd’hui en grande surface !!!

  6. Mowgli, je pense que c’est là le problème d’une agriculture intensive productiviste actuellement au bout du rouleau qui ne profite qu’aux banques type Crédit Agricole, à la grande distribution et au à l’industrie agroalimentaire. Le souci de la qualité est assez loin.

  7. Les hautes lumières de droite (pas de politique svp :p) me semblent de trop…

  8. jg D’accord, mes efforts pour les éliminer n’ont pas suffi.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.