alliances 1

Bacalan – Bordeaux Nord – 25/03/2015

Bacalan-3




20 Commentaires
  1. Cette végétation dévorante est splendide… le combat du vegetal contre le béton.
    J’adore cette photo !

  2. Entre l’arbre et la peau… très beau… J’aurais peut-être laissé tomber la bande de droite, le lierre trop explicatif. J’eus préféré rester dans l’incertitude. Mais bon… C’est déjà une vraie photo! 🙂

  3. D’accord avec Kora, les cylindres de béton envahis par une forme de pilosité prennent aussi un aspect animal.

  4. J’ai quand même un doute. N’est ce pas le béton qui envahit le végétal ?

  5. un sujet intriguant, une petite merveille graphique parfaitement servie par le traitement en douceur. la proposition de Brigitte, sans le lierre pourrait être une piste à explorer, mais la version actuelle donne sa plénitude au phénomène.
    reste quelques curiosités : c’est quoi ? c’est où ?

  6. J’aime beaucoup.
    Minéral / végétal, humain / naturel…
    J’aime bien la partie droite qui accentue l’envahissement final.
    C’est quoi une vraie photo Brigitte ?…

  7. Arbre, peau, pilosité, notre vision et nos sens sont trompés, perturbés et c’est très bien.
    Comme Brigitte, peut-être enlever la partie de droite qui nous “ramène” trop facilement à la réalité 😉

  8. Je la trouve très équilibrée telle qu’elle est. La partie droite n’est pas superflue, elle ramène à la réalité lierre-béton.

  9. Elle me fascine cette image, je reste accroché devant sa douceur violente.
    Le N&B est très beau, juste ce qu’il faut en tonalité et contraste, très équilibré, tout comme le cadrage. Une très belle image !

  10. Juste une question à l’auteur, sur l’apparente distorsion, principalement à gauche. Naturelle ou optique ?

  11. Beau et surprenant : une photo devant laquelle on s’arrête

  12. @ Brigitte et Bernard Lvq: à la place d’un recadrage, je propose un autre point de vue, plus ambigu je pense, ou l’aspect “pilosité” s’exprime davantage.
    @Jean-Marc Silvestre. De fait, la nature ne tentera pas longtemps de reprendre ses droits puisque le quartier est en pleine reconstruction. Aux dernières nouvelles, les silos ne seront pas détruits mais intégrés à un hôtel de luxe !
    @Adrien Pairaud: Zone de friche industrielle et portuaire, au nord de Bordeaux, on y trouve, entre autres, une base sous-marine reconvertie en centre culturel atypique (expo Georges Rousse récemment), un lieu artistique alternatif “les Vivres de l’Art”, … et ce silo à grain désaffecté…
    @Olivier R. : à l’agrandissement, on se rends compte que la tige principale du pied de lierre de gauche ne suit pas le sillon entre les 2 cylindres de béton… d’ou la distorsion apparente.
    Merci à tous.

  13. Ce qui m’intéresse particulièrement ici, c’est la 1ère photo avec la partie très fine de la végétation (vigne ?) accrochée au béton, qui lui-même n’est pas lisse. Sans le lierre donc. Mais je pense qu’il faudrait monter sur un escabeau pour être bien perpendiculaire, et corriger la distorsion. 🙂

  14. La deuxième image nous ramène trop brutalement à notre condition de terrien (à cause de la perspective) alors que la première est splendide comme cela a été si bien dit avant moi !

  15. Je préfère la première et sa dissymétrie.

  16. @ Tristan, Estienne, Loïs, J’ai cherché dès la prise de vue a obtenir une image la plus frontale possible, en m’éloignant et en montant sur un tas de matériaux ( un escabeau n’aurait pas été d’un grand secours, la bête doit faire dans les 60 mètres de haut. Les lignes fines, c’est aussi du lierre mais mort, desséché.)

  17. C’est une autre photo celle ci !!!
    La similitude avec la pilosité humaine est frappante sur cette dernière 😉

  18. Toujours inspiré et au top techniquement! La deuxième présente une lumière plus intéressante, mais la symétrie la rend plus plate. Peut-être en la redressant pour jouer à fond la géométrie ?

  19. C’est fou cette ressemblance avec de la pilosité ! Une sacrée trouvaille !

    J’ai une petite préférence pour la seconde photo, mais c’est sûrement parce que je suis un adepte des cadrages bien géométriques 😉

  20. La seconde après modification de perspective, comme le suggère Blagapart.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.